Toutes les solutions

Pompes à chaleur géothermiques

Comme l'air, la terre stocke également de l'énergie thermique que vous pouvez utiliser pour le chauffage avec des pompes à chaleur (PAC) eau glycolée/eau. Cela est possible grâce aux conduites installées dans le sol dans lesquelles circule un mélange d'eau et d'antigel. Ce liquide nommé eau glycolée extrait la chaleur de la terre et la transporte jusqu'à la pompe à chaleur géothermique. Selon la place et la qualité du sol, les conduites peuvent être installées par exemple sous forme de forages verticaux profonds ou de capteurs plans.

Découvrez nos pompes à chaleur géothermiques

Pompe à chaleur compacte géothermique avec ballon d'eau chaude intégré

La pompe à chaleur Vitocal 222-G est la solution compacte géothermique eau/eau ou eau glycolée/eau pour la maison individuelle neuve. Équipé d'un ballon de 170 litres elle apportera un grand confort d'eau chaude. Son fonctionnement silencieux et son COP de 4,5 vous apporteront un confort sonore tout en conservant des performances élevées.

  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A++

ECS

A
à partir de 11 100€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

Pompe à chaleur géothermique avec ballon thermodynamique

La gamme de pompe à chaleur Vitocal eau/eau ou eau glycolée/eau associée à un ballon thermodynamique exploite efficacement l'énergie de la nature pour assurer tous vos besoins en chauffage et en eau chaude. C'est la solution écologique pour la construction neuve ou la rénovation. Environ de 80% de l'énergie nécessaire est apportée par la nature.

Efficacité énergétique saisonnière du produit (Etas) : 134.5%

  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A++

ECS

A+
à partir de 11 400€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

Quelles sont les méthodes d'installation d'une pompe à chaleur géothermique?

Deux  types d’installation co-existent pour l’installation de pompes à chaleur géothermiques : l’installation par forage profond ou sous la surface.

Installation d'une pompe à chaleur géothermique à forage profond

Pour ce qui est des forages profonds, les tuyaux en matériau synthétique (sondes) sont installés dans des perçages allant jusqu'à 100 mètres de profondeur. Chaque mètre pouvant extraire du sol une énergie thermique d'environ 50 watts ; en fonction des besoins de chauffage des bâtiment concernés, la longueur du forage variera. Souvent, la longueur totale se répartira en plusieurs puits de longueur moindre.

Installation d'une pompe à chaleur géothermique sous la surface

Si des trous de sondage sont impossibles à faire pour des raisons techniques ou légales, vous pouvez également extraire l'énergie géothermique directement sous la surface. Tout comme pour un plancher chauffant, les tuyaux sont posés à une profondeur d'environ 1,50 mètre (obligatoirement hors de portée du gel). Alors que chaque mètre carré extrait quelque 25 watts du sol, le chauffage d'une maison individuelle moderne nécessite une surface totale d'environ 350 mètres carrés.

Quels sont les avantages des pompes à chaleur géothermiques ?

Par rapport à l'air, l'énergie thermique peut être extraite du sol toute l'année avec des températures élevées, ce qui améliore l'efficacité de la pompe à chaleur géothermique et fait baisser les coûts de chauffage. Les forages profonds en particulier sont soumis à une autorisation préalable et ils ne sont pas autorisés partout. La sous-préfecture est généralement en mesure de vous fournir de plus amples informations. Même si elles sont plus chères à l’installation, ce sont les PAC géothermiques qui permettent d’atteindre les meilleurs COP, donc les meilleures performances.

Découvrez la gamme de pompes à chaleur géothermiques Viessmann : PAC avec ballon d’eau chaude intégré, avec ballon thermodynamique, avec ballon solaire…

Quels sont les différents types de PAC géothermiques ?

À partir des pompes à chaleur eau/eau ou sol/eau, trois types d’installations géothermiques peuvent être mises en place sur votre terrain : captage horizontal au sol avec une PAC sol/eau, captage vertical au sol avec une PAC sol/eau ainsi que captage vertical avec une PAC eau/eau.

La chaleur ainsi prélevée du sol ou de l’eau permet de chauffer votre habitation tout en réalisant des économies sur votre facture énergétique.

Géothermie a captage horizontal avec PAC sol/eau

Comme son nom l’indique, un captage horizontal correspond à la réalisation d’un forage géothermique de faible profondeur compris entre 80 et 120 cm afin de mettre en place des capteurs de chaleur.

Ces derniers emmagasinent les calories contenues dans la chaleur naturelle du sol. Elles intègrent le circuit de chauffage par l’intermédiaire d’une pompe à chaleur sol/eau.
Le fluide frigorigène présent dans l’installation transmet les calories à l’eau du réseau afin de chauffer votre logement.

Ce type de PAC géothermique nécessite une surface de terrain conséquente, environ 1,5 fois égale à la surface à chauffer.

Géothermie à captage vertical avec PAC sol/eau

Ce second système utilise la même PAC sol/eau à la différence que le forage géothermique descend jusqu’à une profondeur de 100 mètres. L’énergie du sol est à nouveau captée et transférée au réseau d’eau du système de chauffe à travers le fluide frigorigène.
À cette profondeur, la terre est plus chaude, entre 10 et 15°, ce qui améliore l’efficacité du système pendant la saison froide.

Cette seconde solution est privilégiée pour les terrains de plus petite superficie, mais nécessite d’en vérifier la faisabilité selon la géologie du sol.
Que votre terrain vous permette d’opter pour un captage horizontal ou à un captage vertical, n’oubliez pas de demander une autorisation auprès de votre mairie pour la réalisation des travaux de forage.

Les forages en profondeur, de plus de 10 m, requièrent une déclaration auprès de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement — ex-DRIRE) de la région du lieu des travaux (article L 411-1 du Code Minier).

PAC géothermique eau/eau sur nappe souterraine

Cette dernière solution de PAC géothermique est plébiscitée dans les régions où les hivers sont rudes.
L’eau de la nappe phréatique n’est pas soumise au gel et sa température reste suffisamment élevée pour assurer le bon fonctionnement du système, même si des variations sont identifiables au plus froid de l’hiver.

Des capteurs sont placés dans des puits afin de pomper l’eau tempérée de la nappe phréatique ou d’un ruisseau souterrain. Cette eau chaude circule dans votre système de chauffage avant d’être réinjectée par un autre puits dans la nappe souterraine, ou tout simplement rejetée dans le réseau d’eau de pluie.
Ces installations sont à privilégier dans le cadre d’un projet de construction. La mise en œuvre dans le cadre d’une rénovation énergétique d’un bâtiment est difficilement réalisable du fait d’importantes contraintes techniques lors des travaux.

Les PAC eau/eau et sol/eau présentent un meilleur rendement qu’une PAC air/eau, car les températures souterraines sont plus stables que celles de l’air. Le COP ne change pas. Si vous en avez la possibilité, préférez ce système lors de votre projet de construction.
Pour garantir un confort optimal tout au long de l’année, les PAC géothermiques Viessmann peuvent s’accompagner d’une résistance électrique d’appoint qui prend le relais en cas de besoin.

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann