Toutes les solutions

Chaudières fioul à condensation

Par rapport aux systèmes de chauffage au gaz naturel, le choix d'un chauffage au fioul nécessite un espace plus important. En effet, en plus du générateur de chaleur, il faut aussi trouver de la place pour la cuve, soit de manière apparente dans la maison ou dans une annexe, ou encore enterrée dans le jardin ou sous la pelouse. La cuve stocke le combustible pour le chauffage et peut occuper un volume de 1 000 à 3 000 litres selon les besoins de l’habitation.
Tout comme les chauffages au gaz, le fonctionnement des nouvelles chaudières au fioul se base sur la technique de la condensation. Le principe en est de refroidir les fumées dans un condenseur pour en récupérer les calories, puis les restituer à l’eau de chauffage dans l’échangeur.
Grâce à la technique de la condensation, les chaudières fioul atteignent aujourd’hui un rendement élevé et engendrent des coûts de chauffage réduits, ou du moins plus faibles que sur les anciennes chaudières au fioul dites « basse température ».

Bien choisir sa chaudière au fioul

Chaudière sol fioul à condensation avec ballon eau chaude solaire

La gamme de chaudières fioul Vitoladens (acier) ou Vitorondens (fonte) couvre tous vos besoins de chauffage grâce à sa large plage de puissance allant de 20,2 à 53,7 kW. Cette solution obtient une étiquette A+ avec une  production d'eau chaude grâce à l'énergie solaire. Les capteurs solaires apportent jusqu'à 70% de l'énergie nécessaire à la production d'eau chaude solaire, le complément étant assuré par la chaudière. Le ballon d'une capacité de190 à 250 litres vous apportera un grand confort d'eau chaude pour une famille de 2 à 5 personnes.

En savoir plus
  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A

ECS

A+
à partir de 7 900€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

Chaudière sol fioul à condensation avec ballon thermodynamique

La combinaison entre une chaudière fioul à condensation de la gamme Vitoladens ou Vitorondens pour le chauffage et un ballon thermodynamique pour l'eau chaude est la solution idéale pour la modernisation d'une installation fioul. L'eau chaude est générée par un ballon thermodynamique de 250 L et permet de réduire de 70% sa facture par rapport à un chauffe-eau électrique standard.

En savoir plus
  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A

ECS

A+
à partir de 6 800€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

Chaudière compacte fioul à condensation avec ballon d'eau chaude intégré

La chaudière fioul à condensation Vitorondens 222-F est une solution compacte intégrant un ballon de 130 ou 160 litres. Alliant une haute qualité de chauffage et un grand confort d'eau chaude, cette solution de modernisation est à la fois économique et performant.

  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A

ECS

B
à partir de 6 800€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

Chaudière sol fioul à condensation avec ballon d'eau chaude séparé

La gamme de chaudières Vitorondens et Vitoladens alliée à un ballon Vitocell de 160 à 2000 litres de capacité est la solution fioul à condensation haut de gamme pour un maximum de confort et adaptée à une résidence dont la surface est importante ou l'isolation faible.

  • Economie

  • Confort

  • Ecologie

Chauffage

A

ECS

B
à partir de 5 700€ TTC Tarif public TTC conseillé avec TVA de 5,5% applicable sur les projets de rénovation, hors accessoires, main d'oeuvre et hors déduction des diverses aides financières.

La législation sur les chaudières fioul évolue

Jusqu’en 2018, une chaudière fioul à condensation représentait une option intéressante en l’absence du réseau de gaz naturel, notamment en zone rurale. Il fallait néanmoins rester conscient lors de l’installation des variations possibles du prix de cette énergie fossile. Une solution pour en limiter l’usage consistait à ajouter des capteurs solaires thermiques.
La législation sur les chaudières fioul évolue fortement depuis le 1er semestre 2018. Elle contraint les propriétaires, et surtout les fabricants, à changer de stratégie pour répondre au nouveau cadre réglementaire. La mise en place de systèmes complémentaires fonctionnant à partir d’énergies renouvelables reste plus que jamais d’actualité.

Des aides supprimées pour l'installation d'une chaudière fioul

Début 2018, afin de dissuader les propriétaires d’installer une chaudière fioul dans un logement neuf ou en rénovation, le CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) a été réduit à 15 % avant d’être supprimé dès le second semestre.
Dès 2019, des aides sont accordées pour remplacer les chaudières fioul par des pompes à chaleur ou des chaudières à granulés de bois.
Autant de mesures qui vont dans le sens d’une raréfaction de la présence de chaudières fonctionnant au fioul dans les foyers français.

Quid de l'installation des chaudières fioul dans les logements neufs en construction ?

Au 1er janvier 2022, l’installation d’une chaudière fonctionnant au fioul sera interdite dans les logements neufs sur base d’une décision du ministre de la Transition écologique.
Cette date a été avancée au 1er juillet 2021 par décret du 14 janvier 2021.

Dans les logements existants lors d’une rénovation

Au 1er janvier 2022, seules les chaudières fioul acceptant un combustible générant moins de 250 gCO2 eq/kWh PCI pourront être installées, par décret du 14 janvier 2021.
Une adaptation des chaudières existantes sera à prévoir à partir de cette date pour pouvoir utiliser du biofioul.

La recherche de solutions pertinentes est en cours et correspondra peu ou prou à :

  • Des remplissages réduits
  • Un remplacement de cuve
  • La suppression des conduits en cuivre
  • La mise en place de conduites monotubes
  • Une évolution des brûleurs, voire des chaudières entières

À quelle évolution s’attendre pour l’avenir des chaudières fioul ?

Les chaudières fioul ne vont pas disparaître, mais évolueront grandement dans les années à venir pour répondre aux exigences environnementales de notre époque.

Quel est le problème du fioul ?

Selon l’Ademe, le fioul domestique émet 272 gCO2 eq/kWh PCI, soit deux fois plus de CO2 que le biofioul.
Ce combustible correspond à du fioul domestique auquel est ajoutée une part d’énergie renouvelable, l’ester méthylique d’huile de colza (EMC).
Ce fioul de demain devrait atteindre un niveau de 30 % d’EMC pour répondre au décret en vigueur selon le BNPe (Bureau de Normalisation du Pétrole), soit une réduction des émissions sous le seuil réglementaire de 250 g de CO2.

Quels sont les problèmes du biofioul ou F30 ?

Malheureusement, tout n’est pas si simple.
Le biofioul, également dénommé F30, présente quelques contraintes dont certaines n’ont pas encore de solutions :

  • Une instabilité dans le temps et en présence d’oxygène
  • Une non-miscibilité avec d’autres produits
  • Un fort pouvoir corrosif
  • Un prix d’achat plus élevé que le fioul traditionnel
  • Une modification indispensable des brûleurs, voire des chaudières disponibles sur le marché

Des essais sont effectués afin de proposer un biofioul normalisé à la vente.

Que faire de sa chaudière fioul existante ?

Si votre chaudière fioul fonctionne correctement et que vous ne souhaitez pas la remplacer d’ici le 1er janvier 2022, la loi ne pourra, pour l’instant, pas vous y obliger.
Dans ce contexte et avec l’incertitude ambiante, si vous en avez la possibilité, attendez l’arrivée des nouveaux modèles de chaudière fioul pour changer votre chaudière.
Viessmann fait partie des industriels qui œuvrent activement au développement de solutions viables, économiques et pérennes pour répondre à la législation, tout en assurant un confort de chauffe inégalé à un coût raisonnable.

Les caractéristiques précises du biofioul étant encore inconnues au moment de la rédaction de ces lignes, aucun fabricant ne peut assurer proposer des chaudières compatibles F30. Seuls la patience et l’investissement dans les recherches en cours des professionnels du secteur permettront d’apporter une réponse sûre à cette problématique.

Une seule certitude existe. Coupler le fonctionnement de votre chaudière fioul avec des systèmes de production d’eau chaude sanitaire à partir d’énergie renouvelable (ballon thermodynamique, capteurs solaires, etc.) vous garantira une installation plus respectueuse de l’environnement et des ambitions de la législation sur la transition énergétique.
Affaire à suivre à travers les actualités Viessmann.

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann