Blog des experts

Arnaques des pompes à chaleur à 1€ : conseils pour éviter les pièges

Arnaques des pompes à chaleur à 1€ : conseils pour éviter les pièges

Les aides gouvernementales pour inciter les particuliers à remplacer leur chauffage attirent les escrocs de tous bords. Ces « banditherms » peu scrupuleux en profitent pour gonfler la facture et s’en mettre, pardon pour cette expression triviale, plein les poches. Alors comment se prémunir de ces pratiques commerciales douteuses ?
Nos conseils pour mener vos travaux de chauffage en toute sécurité, sans craindre les arnaques.

La qualification RGE : indispensable, mais pas suffisant !

On aurait tort de croire que le choix d’un artisan qualifié RGE soit un gage suffisant de sérieux. Tous les « banditherms » le sont puisqu’il s’agit bien là d’un préalable pour bénéficier des aides publiques. Mais cela ne doit pas vous empêcher de demander à l’artisan une copie de son certificat RGE. Deux raisons à cela : vous aurez l’assurance que ce certificat, délivré pour une durée de quatre ans et renouvelé chaque année pendant cette période, est valide ; vous pourrez également vérifier que cette certification correspond bien aux travaux envisagés.
A noter, le site www.faire.fr mis en place par les pouvoirs publics, propose un annuaire en ligne pour trouver facilement un professionnel RGE près de chez vous.

Le démarchage, les foires et les salons : terrain de jeu pour les arnaques de pompes à chaleur

Une autre recommandation est de toujours refuser le démarchage téléphonique (ou par courriel), souvent mis à profit par les entreprises frauduleuses avec des discours bien rodés et très habiles. Leur argumentaire : vendre d’abord un financement et un retour sur investissement gagnant pour le client, en vous faisant croire que l’installation ne coûte rien. De plus en plus, les sites internet “officiels” (comme l’Anah par exemple) attirent l’attention sur le risque de démarchage abusif par des messages qui s’affichent dès l’arrivée sur leur site.
Les démarchages à domicile sont plus rares mais, là aussi, ne faites pas entrer un démarcheur insistant, dont certains se recommandent parfois d’organismes officiels, qui vous proposerait une visite technique de votre installation.
Attention également aux foires et salons où, sous couvert de remises intéressantes, sont proposés à la signature des devis sans visite préalable de votre installation. Sauf à surdimensionner l’équipement de chauffage, et donc à majorer la facture, il n’est pas possible de réaliser un devis sans visite préalable et sérieuse de votre maison.
Sachez aussi que le délai légal de rétractation de 14 jours s’applique seulement si le devis est conclu au domicile du consommateur. Aucune rétractation n’est donc possible sur une foire ou un salon.

4 règles pour éviter les arnaques lors d'une rénovation énergétique 

1. Préférez la recherche au démarchage 

Plutôt que de répondre à des sollicitations, allez au-devant des professionnels et choisissez les en connaissance de cause. Faites jouer votre réseau et demandez à vos voisins ou amis proches les coordonnées d’artisans fiables.

2. Vérifiez les références et précédents travaux

Le professionnel doit toujours avoir pignon sur rue et être capable de vous décrire et vous montrer ses références, photos et preuves à l’appui. Pourquoi ne pas demander à visiter une installation réalisée près de chez vous ? Certains le proposent. Les installateurs organisent aussi parfois des portes ouvertes, généralement une à deux fois dans l’année. C’est l’occasion de voir les produits autrement que sur catalogue. Les avis et témoignages de clients peuvent également être un facteur de sélection du professionnel.

3. Comparez les devis d'installation de votre pompe à chaleur

Choisissez plusieurs artisans et comparez leurs devis. Retrouvez la liste des partenaires Proactif et des Stations Techniques juste ici.
Avant de vous remettre le devis, l’artisan doit réaliser une visite préalable, et bien sûr gratuite, à votre domicile. Cette visite technique, et non pas commerciale, dure en moyenne une heure. C’est le temps moyen nécessaire pour recueillir toutes les informations techniques (consommations, température d’alimentation des radiateurs…) qui seront nécessaires à l’artisan pour réaliser ensuite son étude thermique et déterminer la solution adaptée à votre maison.

4. Attendez le devis d'installation final avant signature

Il ne faut rien signer lors de cette première visite mais attendre l’envoi du devis détaillé avec le prix et les conditions de réalisation des travaux. On trouve notamment sur le site web de l’ADEME les précisions nécessaires attendues pour éviter les mauvaises surprises. L’agence gouvernementale conseille par ailleurs de vérifier à ce stade l’assurance du professionnel, en exigeant une attestation d’assurance personnalisée précisant le nom de l’assureur et l’activité garantie.


Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
DAROIT posté le 9 Mars 2020
Je souhaite remplacer ma chaudière a gaz (eau chaude sanitaire chauffage) vieillissante et bénéficier des aides pour la rénovation énergétique
Viessmann France SAS posté le 9 Mars 2020
Bonjour. Dans le cadre de votre projet de rénovation et pour nous permette de faire le point sur vos besoins, nous vous invitons à remplir le formulaire de contact suivant : https://ma-solution-chauffage.viessmann.fr/installateur-chauffage ... Nous pourrons également vous orienter vers un installateur partenaire qui dispose des connaissances nécessaires pour mener à bien à votre projet. Bien cordialement.