Blog des experts

Chauffe-eau individuel solaire (CESI) : de l'eau chaude, oui mais solaire !

Chauffe-eau individuel solaire (CESI) : de l'eau chaude, oui mais solaire !

Parmi l’éventail des énergies renouvelables, l’engouement actuel pour le solaire photovoltaïque a quelque peu éclipsé une autre solution, tout aussi intéressante, qu’est le solaire thermique. Dans le premier cas, le rayonnement solaire produit de l’électricité ; dans le second, de l’eau chaude sanitaire.

Principe de fonctionnement du chauffe-eau solaire individuel

Alternative au chauffe-eau traditionnel (électrique ou, plus rarement, gaz) et au chauffe-eau thermodynamique (mobilisant lui aussi une énergie renouvelable, et également tout à fait pertinent), le chauffe-eau solaire individuel (CESI) constitue une technologie éprouvée et fiable qui associe des capteurs solaires à un ballon d’eau chaude sanitaire. Généralement placés en toiture, ces capteurs emmagasinent la chaleur du soleil et la transmettent, via une canalisation où circule un fluide caloporteur (de l’eau glycolée, pour éviter le gel en hiver), à l’eau contenue dans le ballon. Ce dernier est généralement pré-équipé de sa station solaire, réunissant tout le nécessaire au bon fonctionnement de l’installation : de la pompe jusqu’à la régulation. L’encombrement est ainsi réduit et le CESI trouve facilement sa place dans la maison.

Quels sont les avantages du chauffe-eau solaire individuel

L’intérêt du CESI est tout à la fois écologique et économique. Écologique car il s’agit d’une solution renouvelable qui se substitue aux modes de production traditionnels, énergivores et émetteurs de gaz à effet de serre. Correctement dimensionné, un CESI fournit ainsi jusqu’à 60 % des besoins sanitaires ; le reste l’étant par une résistance électrique plongée dans le ballon ou un générateur (généralement une chaudière) en appoint. Cette énergie est produite gratuitement par le soleil, réduisant d’autant la facture d’eau chaude de la maison : c’est l’intérêt économique d’une telle installation, par ailleurs doublement écologique puisque facile à recycler à terme.

Est-il intéressant d'installer un chauffe-eau solaire individuel en région non ensoleillée ? 

Le CESI n’est pas réservé aux régions les plus ensoleillés. Il trouve sa place en maison individuelle du Nord comme au Sud. Le dimensionnement du système (volume du ballon et nombre de capteurs : 1 ou 2) dépend de la localisation et des besoins sanitaires du foyer, idéalement compris entre 2 et 4 personnes. La seule contrainte concerne l’implantation de capteurs, dont les plus courants sont les capteurs plans. Ils doivent être positionnés à la bonne orientation et inclinaison, et peuvent être posés directement sur la toiture existante (cas le plus simple) ou intégrés à la couverture. Si le toit est orienté au Nord ou plat, des alternatives existent comme la pose sur châssis ou à la bonne orientation dans le jardin. il est aussi possible d’opter pour des capteurs à tubes sous vide. Plus efficaces mais aussi plus chers, ces capteurs présentent pour intérêt de pouvoir être installés à l’horizontale ou à la verticale, par exemple contre un balcon.

Eviter la surchauffe des capteurs solaires

Pour éviter la surchauffe des capteurs, il est d’usage de mettre en place un système dit autovidangeable. C’est ce que proposent la plupart des marques du marché. Mais l’installation peut s'avérer complexe et contraignante.
Une autre solution moins contraignante existe, la technologie exclusive ThermProtect. Cette innovation évite les surchauffes des capteurs en été. L’absorbeur des capteurs plans est recouvert d’un revêtement breveté, inventé par Viessmann en collaboration avec l’Institut Jean Lamour de Nancy, laboratoire de recherche en sciences des matériaux rattaché au CNRS et à l’Université de Lorraine. La structure cristalline du revêtement se modifie en fonction des conditions de température et augmente la dissipation de chaleur en cas de surchauffe. Résultat : aucun risque de caramélisation du fluide caloporteur ni de vieillissement prématuré du matériel.
Le revêtement intelligent développé par Viessmann permet de conserver une mise en œuvre traditionnelle. La technologie ThermProtect se décline aussi pour les capteurs à tubes sous vide. Au revêtement de l’absorbeur est, dans ce cas, substitué un fluide spécialement développé pour éviter les surchauffes.

Combien coûte l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel ? 

C’est le prix moyen d’une installation solaire, duquel il faut déduire les aides pour la rénovation énergétique : Ma Prime Rénov’ (jusqu’à 4000 € pour les ménages aux revenus très modestes et 3000 € pour les revenus modestes) ou le nouveau CITE (jusqu’à 2000 € pour les ménages aux revenus intermédiaires), TVA à 5,5%, CEE et Eco-PTZ. Pour en bénéficier, le capteur (et c’est le cas des modèles Viessmann certifiés par le CSTB et Solar Keymark) doit justifier d’une performance supérieure à 600 W/m2. En plus de cela, le système CESI complet doit pouvoir justifier par le biais de son étiquette énergétique d’un certain niveau d’efficacité énergétique, dépendant notamment de son type d’appoint, du stockage ECS et du capteur.
L’entretien du CESI est ensuite très simple, avec un contrôle conseillé de l’installation tous les deux ans.

Chauffe-eau solaire individuel Viessmann : process qualité et offre globale

Une force de Viessmann est de proposer une offre globale incluant tous les composants du système : des capteurs (dont l’absorbeur) aux ballons, tous fabriqués en France sur le site mosellan de Faulquemont, jusqu’aux chaudières utilisées en appoint. Le ballon à émaillage « Céraprotect », qui répond à toutes les exigences de qualité et d’hygiène de l’eau, est notamment garanti 5 ans avec une possibilité d'extension de garantie à 10 ans sur la cuve, extension que peut proposer l'installateur de chauffage. A noter également, la nouvelle plate-forme de régulation numérique connectée E3 qui équipe les nouvelles chaudières Viessmann, déjà prêtes pour fonctionner avec le CESI et même capables d’afficher la production solaire.

Vous avez un projet de chauffage ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.