Blog des experts

L'adoucisseur hybride : pour une eau adoucie et purifiée

L'adoucisseur hybride : pour une eau adoucie et purifiée

L'adoucisseur, un incontournable du traitement de l'eau

Pour lutter contre les méfaits d’une eau « dure », c’est-à-dire très calcaire, une seule solution : l’adoucisseur. Installé au point d’arrivée d’eau du logement, cet équipement capte les ions calcium et magnésium qui conduisent à la formation de calcaire. Résultat : une eau adoucie aux nombreux bienfaits, contribuant notamment à la protection et au maintien de la performance énergétique de la chaudière, tout comme des autres équipements électroménagers d’ailleurs. 

Un nouveau modèle : l'adoucisseur d'eau hybride

Viessmann complète sa gamme d’adoucisseurs monoblocs pour un usage domestique, jusque-là déclinée en quatre modèles (9 à 24 litres de résine en fonction de la quantité de calcaire à retenir), par un cinquième modèle hybride. Ce nouvel adoucisseur d’eau volumétrique (VS87H) constitue le pendant hybride du modèle VS87 qui, avec ses 17 litres de résine, est le produit phare de la gamme Vitoset. Son lancement sur le marché français est prévu en août.

Décomposition adoucisseur hybride

Quelles différences l'adoucisseur hybride apporte-t-il ? 

Du traitement de l’eau à la taille de l’équipement, l’adoucisseur d’eau hybride dispose de quelques points différenciant par rapport aux modèles classiques.

L'adoucisseur hybride : pour une eau plus saine et moins chargée en chlore 

Ce nouveau produit est qualifié d’hybride car il combine adoucisseur et filtration intégrée à charbon actif. L’action est double : l’eau est adoucie mais également purifiée ; le filtre à charbon actif réduisant significativement la présence dans l’eau de contaminants tels que le chlore, les pesticides ou les résidus médicamenteux. L’eau est plus saine et, moins chargée en chlore, a meilleur goût quand elle est utilisée pour la boisson.

Pas d'entretien supplémentaire par rapport à un adoucisseur traditionnel

Pour l’utilisateur, l’adoucisseur hybride ne change rien par rapport à un adoucisseur traditionnel. La filtration à charbon actif est intégrée dans la bouteille de résine et, contrairement à certaines cartouches filtrantes du marché, qui utilisent également du charbon actif, ne demande aucun remplacement après plusieurs mois d’utilisation. Grâce à sa densité et son pouvoir d'absorption élevé, le filtre à charbon actif reste efficace pendant toute la durée de vie de l’adoucisseur. Aucun coût de consommable supplémentaire n’est donc à prévoir.

La taille de l'adoucisseur hybride : un encombrement légèrement supérieur

La seule différence qui existe entre l’adoucisseur classique et hybride tient à son encombrement, légèrement supérieur dans le cas de l’hybride et comparable au modèle de 24 litres. Mais l’emprise au sol (43 x 42 cm, pour une hauteur de 1,20 m) reste minime pour cet équipement dont l’un des atouts est aussi sa compacité et son design.

Choisir un adoucisseur d'eau hybride : l'importance d'une garantie longue durée

On trouve sur le marché d’autres adoucisseurs hybrides. Mais Viessmann gagne à proposer les plus longues garanties : 15 ans sur le bac à sel et la bouteille de résine, incluant désormais le filtre à charbon actif ; 10 ans sur le corps de vanne ; 3 ans sur la platine électronique ; 2 ans sur le produit complet.
Un autre atout de la marque est la gamme complète Vitoset, comprenant tous les accessoires nécessaires au bon fonctionnement de l’installation : des flexibles de raccordement au kit de test de dureté de l’eau. Tout comme il est important qu’une installation de chauffage soit mise en oeuvre dans les Règles de l’Art, il est également vital d’en protéger les composants contre les agressions d’une eau trop douce ou surtout trop dure, ou encore de l’air qui va inévitablement s’introduire dans le circuit de chauffage.
Avec Vitoset Protect, l’adoucisseur garantit une juste dureté de l’eau (Viessmann préconise un Th entre 10 et 15°f), le séparateur de boue récupère les résidus de corrosion et le séparateur d’air (ou dégazeur) élimine les microbulles d’air présentes dans l’eau de chauffage.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.