Blog des experts

Pourquoi traiter les condensats en habitat individuel ?

Pourquoi traiter les condensats en habitat individuel ?

La technique de condensation permet de récupérer la chaleur présente dans les fumées, et ce afin d’utiliser cette énergie supplémentaire pour préchauffer l’eau de chauffage.
Ces condensats produits dans la chaudière elle-même et également dans le conduit d’évacuation des fumées peuvent représenter un volume d’eau important, jusqu’à 4 litres/h pour une chaudière de 26 kW, selon sa conception et le type d’émetteur de chaleur.
Généralement, ces condensats sont ensuite évacués à l’égout, idéalement en ayant été débarrassés de leur acidité.

L'agressivité des condensats issus de la condensation des gaz de chauffe dépend essentiellement de la teneur en soufre du combustible.
Leur acidité (pH) peut atteindre 2,5 selon le combustible employé, avec une acidité plus élevée pour les condensats des chaudières fioul.

Pour cette raison, les conduits d'évacuation des condensats domestiques doivent se composer de matériaux qui résistent aux condensats acides.
Les tubes, raccords et autres composants de cette canalisation ne doivent pas être composés de matériaux galvanisés ou contenant du cuivre.
Si la chaudière est installée plus bas que le raccordement des eaux usées, la mise en place d’une pompe de relevage des condensats s’impose et il conviendra de veiller à ce qu’elle soit conçue pour accepter les rejets de condensats acides.

Le traitement des condensats : pas d’obligation légale, mais morale !

Le règlement sanitaire départemental type (RSDT art. 29-2) ne fait pas expressément mention des rejets de chaudières à condensation parmi les effluents faisant l'objet d'un déversement délictueux dans le réseau d'eau usées. En habitat individuel domestique, le traitement des condensats ne présente donc pas de caractère obligatoire en France (contrairement à d'autres pays européens).
Néanmoins, lorsque les conditions d’installation l’exigent, telle une évacuation des condensats vers une fosse septique ou simplement lorsque c’est un souhait de l’utilisateur, il est possible de mettre en place un traitement préalable.
La plupart des fabricants proposent en option une solution de traitement des condensats indépendante, à placer sous la chaudière ou pouvant être intégrée à celle-ci. L’eau qui s’écoule de la chaudière à condensation traverse alors un réservoir contenant des billes qui vont faire remonter (neutraliser) le pH de l’eau et le rétablir entre 6 et 8 avant sa mise à l’égout.

Chaque année, à l’aide d’un simple test pH avec bandelettes, il est possible de vérifier le pH en sortie du dispositif de neutralisation pour savoir s’il est nécessaire de renouveler tout ou partie des billes pour retrouver la neutralité des condensats avant rejet.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Ilario Gasparini posté le 25 Janvier 2021
Remplacer ma chaudière fioul de 40 ans par une plus moderne et économique au fioul
Marchegay posté le 16 Février 2021
Bonjour je voudrais remplacer ma vieille chaudière gaz par une récente, donc à condensation. L'évacuation actuelle, en tube cuivre 12x14, peut elle être conservée si j'ajoute un neutraliseur d'acidité En vous remerciant,
Viessmann France posté le 16 Février 2021
Bonjour. Toutes les questions relatives à la mise en œuvre lors du remplacement et de l'installation de la nouvelle chaudière sont à soumettre au professionnel. Il travaille selon les règles de l'art, suivant la législation en vigueur et selon les préconisations de Viessmann. Que les condensats soient neutralisés ou non ne change pas les recommandations qui suivent, extraites de notre notice pour l'étude (destinée aux professionnels) : Les condensats produits pendant le chauffage aussi bien dans la chaudière à condensation que dans le conduit d'évacuation des fumées doivent être évacués dans les règles de l'art. Leur pH est compris entre 4 et 5 dans le cas d'une chaudière gaz. L'évacuation des condensats dans le raccord eaux usées doit être visible. Elle doit présenter une pente et être munie d'un siphon ainsi que des équipements nécessaires au prélèvement d'échantillons. Seuls des matériaux résistant à la corrosion doivent être utilisés pour l’évacuation des condensats (par exemple une conduite tissée). En outre, les tubes, raccords, etc. ne doivent pas être composés de matériaux galvanisés ou contenant du cuivre. Cordialement.
PATIES posté le 25 Mai 2021
Bonjour Je souhaite installer une chaudière gaz à condensation. Le réseau d'eaux usées étant situé loin de la chaudière, est-il autorisé de déverser les condensats dans le jardin?
Viessmann France posté le 25 Mai 2021
Bonjour. Viessmann recommande de confier l'étude, l'installation et le raccordement de la chaudière à une entreprise qualifiée. L'installateur respecte les règles de mise en oeuvre, la législation et dispositions locales en vigueur ainsi que les recommandations fabricant. En ce qui concerne nos produits, Viessmann recommande d'évacuer les condensats à l’égout. Extrait de la notice pour l'étude destinée aux professionnels : "Amener les condensats provenant du conduit d'évacuation des fumées de même que les condensats provenant de la chaudière dans le réseau des eaux usées soit directement, soit (si nécessaire) par l'intermédiaire d'un équipement de neutralisation (accessoire)". Cordialement.
ROUX-DUPLATRE posté le 26 Juin 2021
Je suis l'heureux propriétaire de VITOLADENS 300-C Je cherche ou acheter les produits neutralisant pour ma chaudière. Merci de me répondre
Viessmann France SAS posté le 27 Juillet 2021
Bonjour. Les produits peuvent être acheter dans les GSb ou structure spécialisée, grossiste en matériel de chauffage. Les marques sont multiples : COROXYL, Sentinel, Fernox ... Cordialement.
Thomas posté le 9 Juillet 2021
Bonjour, mon installation de chaudière a été faite par des psychopathes qui ont fait déboucher le tuyau de condensat dans le cache de la cheminée !!! Je pense que la majorité s'est répandue dans mon plafond et mes murs... Quelles conséquences prévoir à court et long terme pour ma maison, sur un hiver d'utilisation ? Merci
Viessmann France posté le 12 Juillet 2021
Bonjour. quelle que soit la marque de la chaudière (s'agit-il d'une chaudière Viessmann ?), difficile d'apprécier la situation qui relève de la responsabilité de l'installateur. Notre conseil : contactez votre installateur pour qu'il intervienne et rectifie la situation tout en respectant les recommandations fabricant et les règles de mise en œuvre en vigueur. Cordialement.

Pages

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann