Blog des experts

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

La pression d’eau de votre circuit de chauffage joue un rôle important pour le bon fonctionnement de votre installation. Si la pression est trop basse ou trop élevée, des dysfonctionnements et des pannes peuvent apparaître. Pour contrôler la pression d’eau de votre chaudière, il suffit de consulter le manomètre.

Qu’est-ce qu’un manomètre, où le trouver ?

Cet outil de suivi, qui se présente sous la forme d’un cadran gradué avec une ou plusieurs aiguilles, se situe sur la façade de la chaudière ou sur une conduite proche des vannes de remplissage et du disconnecteur.

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Une zone verte délimite la plage de pression correcte, tandis qu’une zone rouge indique la zone critique. Certains manomètres externes sont équipés d’une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles.

A noter que sur certains modèles de chaudières, la pression d’eau est signalée par des voyants lumineux sur le tableau de bord.

Vérifiez la pression d’eau sur votre manomètre

En général, la pression doit osciller entre 1 et 1,5 bar.

Pour préserver les composants de la chaudière, il est recommandé de maintenir une pression d’eau supérieure à 1 bar.

La pression de votre circuit de chauffage dépend de la hauteur de votre habitation. Il est conseillé de disposer d’une pression comprise entre 0,2 et 0,5 bar au point le plus haut de votre logement. Avec une maison à étages, il faut prendre en compte la différence de hauteur dite statique entre le vase d’expansion de la chaudière et les radiateurs du dernier niveau.

Si cette différence est de 10 mètres – également désignée sous la forme 10 m CE (10 mètres de colonne d’eau) – cela équivaut à 1 bar. La pression d’eau doit donc être réglée entre 1,2 et 1,5 bar pour garantir entre 0,2 et 0,5 bar de pression au dernier étage.

Comment évaluer les dysfonctionnements sur mon circuit de chauffage ?

  • Fonctionnement normal :
    Tout au long de la saison de chauffe, la pression d’eau doit rester constante, avec une variation maximum de plus ou moins 0,3 bar. Attention, la pression baisse après la purge des radiateurs.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention prochaine de l'installateur :
    Si vous constatez des variations de pression de plus de 0,3 bar, contactez votre installateur qui vérifiera votre installation et le fonctionnement du vase d’expansion.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention rapide de l’installateur :
    S’il y a une augmentation continue de la pression, cela signifie que de l’eau froide entre en permanence. Vérifiez tout d’abord que le robinet de remplissage de l’installation est bien fermé. Si la pression ne diminue pas, appelez votre installateur. Coupez votre chaudière quand la pression atteint 3 bars pour éviter l’évacuation automatique de l’eau par la soupape de sécurité.Si la pression diminue et que vous devez très régulièrement faire des appoints d’eau, il faut rechercher une éventuelle fuite sur votre installation ou remplacer le vase d’expansion qui n’assure plus son rôle.
Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Gérard Coulombe posté le 31 Mars 2020
Et voilà pourquoi votre fille est muette. knock
Reilhan posté le 6 Avril 2020
Originaire d'Alsace je connais votre entreprise de Colmar, je viens de déménager et j'ai une chaudière Viessmann Vitocell Comferrale. Pression sur manomètre arrière est descendue à 0.1 bar suite à intervention sur 1 radiateur. Comment et où augmenter cette pression. Réponse urgente SVP Cordialement Thierry Reilhan
Viessmann France posté le 9 Avril 2020
Bonjour, ce blog n'est pas un forum de dépannage... Nous ne pouvons malheureusement pas connaître à distance l'endroit où se trouve le système de remplissage de l'installation car il n'est pas intégré à cette Vitocell Comferrale. Ce remplissage est réalisé par l'installateur généralement à proximité de la chaudière mais peut tout à fait se trouver ailleurs sur l'installation ! Pour le repérer, il faut rechercher une canalisation qui relie un tuyau d'eau froide au tuyau de retour chauffage et qui comporte 1 ou 2 vannes de remplissage, un disconnecteur ou clapet anti-retour, éventuellement un second manomètre pour contrôler l'appoint d'eau effectué. Cordialement.
elise cerna posté le 12 Avril 2020
excellent pour la clarte de vos explications j ai 82 ans et je crois avoir bien compris les causes de baisse de pression est ce normal de rajouter de l eau dans le circuit et combien de fois pendant l hiver
Viessmann France posté le 14 Avril 2020
Bonjour et merci à vous. Il n'y a pas de chiffre précis... Normalement 1 ou 2 appoints maximum peuvent être effectués en hiver. Au delà , il faut prévenir votre installateur.
Alex-94240 posté le 15 Avril 2020
Bonjour, J'ai une chaudière Viessmann 111W. Je vase d’extension est neuf et avec une pression de 0.75bar. Pourtant avec une pression a froid de 1,2bar, en chauffe avec une temperature de 60 ° la pression monte a 2,2 bar. Est ce normal ? Sinon, comment régler le pb ? Merci pour votre aide.
Viessmann France SAS posté le 16 Avril 2020
Bonjour. A la lecture de votre message, nous vous confirmons que la pression est anormale (sauf si la pression lue est durant la phase de production d'eau chaude sanitaire .. cela est possible) en mode chauffage. Nous vous conseillons de vérifier que, chaudière à l'arrêt, la pression est bien stable à 1.2 bar sur 24H. Sinon, vérifier le dispositif de remplissage et ses deux vannes de barrages de part et d'autre du disconnecteur. Si les deux vannes sont étanches et que la pression monte ( chaudière toujours éteinte, il peut y avoir également une intercommunication au niveau de l'échangeur à plaques sanitaire). Test : couper l'arrivée d'eau froide au niveau de la chaudière. Cordialement.
Beauchard posté le 28 Mai 2020
Le manomètre de ma chaudière viessmann est à zéro, comment faire pour obtenir une pression entre 1 et 1,5 si si les deux petites vannes noires n'ont aucune incidence sur ce manomètre ?
Viessmann France posté le 29 Mai 2020
Bonjour, Difficile à dire à distance. Plusieurs situations peuvent se produire dans ce cas, dont par exemple la défaillance du manomètre lui-même ... Lorsqu'on manoeuvre ces vannes de remplissage, un bruit d'écoulement d'eau doit se faire entendre et se stopper lorsqu'on referme ces vannes. Si aucun bruit, il se peut que l'une des deux vannes soit bloquée ou que l'un des clapets du disconnecteur refuse de s'ouvrir. Quelle que soit la situation, il sera nécessaire de faire prévenir votre chauffagiste afin qu'il intervienne. Dans l'attente de sa visite et si la chaudière est utilisée pour produire de l'eau chaude sanitaire, il est impératif d'éteindre la chaudière et de ne pas l'utiliser au risque de casser du matériel. Cordialement. NB : cet article sur le disconnecteur ici :https://ma-solution-chauffage.viessmann.fr/blog-expert/choisir-chauffage/disconnecteur-eau-potable
ALBRECH posté le 15 Octobre 2020
Merci pour cet article. Mais il ne répond pas en totalité à mon problème. Ma chaudière voit sa pression augmenter régulièrement. Réglée sur 1,4 bar elle monte au delà de 2 bars. Je suis obligé de purger un radiateur ou de faire descendre la pression par le biais du vase d'expansion. C'est une chaudière de sol avec ventouse VIESSMANN VITODENS 3336F FR3A de réf : 7374973901429106 Auriez-vous une petite idée sur les causes ? Merci pour votre aide

Pages

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann