Blog des experts

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

La pression d’eau de votre circuit de chauffage joue un rôle important pour le bon fonctionnement de votre installation. Si la pression est trop basse ou trop élevée, des dysfonctionnements et des pannes peuvent apparaître. Pour contrôler la pression d’eau de votre chaudière, il suffit de consulter le manomètre.

Qu’est-ce qu’un manomètre, où le trouver ?

Cet outil de suivi, qui se présente sous la forme d’un cadran gradué avec une ou plusieurs aiguilles, se situe sur la façade de la chaudière ou sur une conduite proche des vannes de remplissage et du disconnecteur.

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Une zone verte délimite la plage de pression correcte, tandis qu’une zone rouge indique la zone critique. Certains manomètres externes sont équipés d’une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles.

A noter que sur certains modèles de chaudières, la pression d’eau est signalée par des voyants lumineux sur le tableau de bord.

Vérifiez la pression d’eau sur votre manomètre

En général, la pression doit osciller entre 1 et 1,5 bar.

Pour préserver les composants de la chaudière, il est recommandé de maintenir une pression d’eau supérieure à 1 bar.

La pression de votre circuit de chauffage dépend de la hauteur de votre habitation. Il est conseillé de disposer d’une pression comprise entre 0,2 et 0,5 bar au point le plus haut de votre logement. Avec une maison à étages, il faut prendre en compte la différence de hauteur dite statique entre le vase d’expansion de la chaudière et les radiateurs du dernier niveau.

Si cette différence est de 10 mètres – également désignée sous la forme 10 m CE (10 mètres de colonne d’eau) – cela équivaut à 1 bar. La pression d’eau doit donc être réglée entre 1,2 et 1,5 bar pour garantir entre 0,2 et 0,5 bar de pression au dernier étage.

Comment évaluer les dysfonctionnements sur mon circuit de chauffage ?

  • Fonctionnement normal :
    Tout au long de la saison de chauffe, la pression d’eau doit rester constante, avec une variation maximum de plus ou moins 0,3 bar. Attention, la pression baisse après la purge des radiateurs.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention prochaine de l'installateur :
    Si vous constatez des variations de pression de plus de 0,3 bar, contactez votre installateur qui vérifiera votre installation et le fonctionnement du vase d’expansion.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention rapide de l’installateur :
    S’il y a une augmentation continue de la pression, cela signifie que de l’eau froide entre en permanence. Vérifiez tout d’abord que le robinet de remplissage de l’installation est bien fermé. Si la pression ne diminue pas, appelez votre installateur. Coupez votre chaudière quand la pression atteint 3 bars pour éviter l’évacuation automatique de l’eau par la soupape de sécurité.Si la pression diminue et que vous devez très régulièrement faire des appoints d’eau, il faut rechercher une éventuelle fuite sur votre installation ou remplacer le vase d’expansion qui n’assure plus son rôle.
Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Pagano posté le 16 Octobre 2019
Bonjour voilà j’ai la prêtions de ma chaudière monte à 2 ,5 mais ces a la barre rouge esque ces dangereux ??
Pagano posté le 16 Octobre 2019
Bonjour voilà j’ai la prêtions de ma chaudière monte à 2 ,5 mais ces a la barre rouge esque ces dangereux ??
Viessmann France posté le 16 Octobre 2019
Bonjour, Dangereux, non ... La soupape de sécurité chauffage dont c'est le rôle risque de s'ouvrir pour laisser échapper le surplus de pression. Il convient de vérifier si le ou les vannes de remplissafe de l'installation sont bien fermées et de prévenir le chauffagiste afin qu'il intervienne sans trop tarder. Cordialement.
SERGE NIRELLI posté le 11 Novembre 2019
Bonjour la pression des bars est basse, 0,2 comment les augmenter merci
Joao Dias posté le 25 Novembre 2019
Bonjour, j ai une chaudiere a condensation viessmann, Avant le passage du technicien je devait remettre de la pression ( eau ) une fois par semaine ( o,4 bar en genereal) Apres son passage il a regle quelques trucs, mais la pression tombe a 0 lorsque le chauffe eau ne fonctionne pas et remonte a o.4/0,6 lorsque cela fonctionne. Et redescend ensuite. Lorsque je remets de la pression, cela reste un temps et retombe ensuite a 0. Est ce normal? Merci
laurent vincent posté le 1 Décembre 2019
j'ai récemment changé mon vase expansion (18 litres ) mis 1.3 bars dans celui ci , j'ai changé aussi mon groupe de sécurité chaudière qui lui a une pression à 1.2 bars , je constate une augmentation de pression à chaque démarrage chaudière de 0.2bars et le soir a 22h00 ,la pression est montée à 2.2 bars et va diminuer légèrement en fin de soirée a 1.8 bars , par sécurité le soir je diminue manuellement la pression . que faire .... merci . à savoir que l'ancien vase d'expansion avait explosé .... et j'avais constatè que le groupe de sécurité était grippé ....
Viessmann France posté le 4 Décembre 2019
Bonjour, L'ancien vase d'expansion chauffage de 18 litres aurait "explosé" ?! Ne serait-ce pas plutôt sa membrane interne qui aurait rompu ou éclaté ? Il s'agit donc d'un vase externe qui n'est pas de notre fabrication mais si vous avez conservé des photos de celui-ci, nous sommes preneurs serviceconso@viessmann.com. Vous avez pris l'initiative de décider de remplacer par vous-même ce vase d'expansion. Pourtant, cette opération aurait dû être confiée à un chauffagiste dont le rôle aurait été de chercher à comprendre POURQUOI le précédent vase a été détruit ou rendu inutilisable. Ensuite il aurait pris les mesures adéquates et remis en eau et sous pression cette installation de chauffage, ceci en toute sécurité. Cordialement.
Deloyer posté le 19 Janvier 2020
Très bonnes explications pour comprendre le système de chauffage.ce qu’il faut vérifier régulièrement etc Mon petit fils qui devait rendre un travail sur le sujet (deuxième rénové) y a trouvé tous les renseignements nécessaires merci!
NicolasB posté le 14 Février 2020
Bonjour, vivant en appartement j'ai 2 questions : * puisque j'ai mon logement sur 1 seul niveau, est-il nécessaire d'avoir la pression à 1,5 ? * Deuxième chose, j'ai une mesure numérique toujours plus haute que celle du manomètre (en ce moment 1.9 numérique et 0,9 en manomètre. Un technicien me dit que le manomètre n'est pas à prendre en compte, je précise que ma chaudière à moins de 10ans - Chauffeau PHAROS ZELIOS). Que croire ? Merci
Viessmann France SAS posté le 14 Février 2020
Bonjour NicolasB. En réponse à votre post, nous vous conseillons de contacter le fabricant directement : CHAFFOTEAUX. Cordialement.

Pages

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann