Blog des experts

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

La pression d’eau de votre circuit de chauffage joue un rôle important pour le bon fonctionnement de votre installation. Si la pression est trop basse ou trop élevée, des dysfonctionnements et des pannes peuvent apparaître. Pour contrôler la pression d’eau de votre chaudière, il suffit de consulter le manomètre.

Qu’est-ce qu’un manomètre, où le trouver ?

Cet outil de suivi, qui se présente sous la forme d’un cadran gradué avec une ou plusieurs aiguilles, se situe sur la façade de la chaudière ou sur une conduite proche des vannes de remplissage et du disconnecteur.

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Une zone verte délimite la plage de pression correcte, tandis qu’une zone rouge indique la zone critique. Certains manomètres externes sont équipés d’une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles.

A noter que sur certains modèles de chaudières, la pression d’eau est signalée par des voyants lumineux sur le tableau de bord.

Vérifiez la pression d’eau sur votre manomètre

En général, la pression doit osciller entre 1 et 1,5 bar.

Pour préserver les composants de la chaudière, il est recommandé de maintenir une pression d’eau supérieure à 1 bar.

La pression de votre circuit de chauffage dépend de la hauteur de votre habitation. Il est conseillé de disposer d’une pression comprise entre 0,2 et 0,5 bar au point le plus haut de votre logement. Avec une maison à étages, il faut prendre en compte la différence de hauteur dite statique entre le vase d’expansion de la chaudière et les radiateurs du dernier niveau.

Si cette différence est de 10 mètres – également désignée sous la forme 10 m CE (10 mètres de colonne d’eau) – cela équivaut à 1 bar. La pression d’eau doit donc être réglée entre 1,2 et 1,5 bar pour garantir entre 0,2 et 0,5 bar de pression au dernier étage.

Comment évaluer les dysfonctionnements sur mon circuit de chauffage ?

  • Fonctionnement normal :
    Tout au long de la saison de chauffe, la pression d’eau doit rester constante, avec une variation maximum de plus ou moins 0,3 bar. Attention, la pression baisse après la purge des radiateurs.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention prochaine de l'installateur :
    Si vous constatez des variations de pression de plus de 0,3 bar, contactez votre installateur qui vérifiera votre installation et le fonctionnement du vase d’expansion.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention rapide de l’installateur :
    S’il y a une augmentation continue de la pression, cela signifie que de l’eau froide entre en permanence. Vérifiez tout d’abord que le robinet de remplissage de l’installation est bien fermé. Si la pression ne diminue pas, appelez votre installateur. Coupez votre chaudière quand la pression atteint 3 bars pour éviter l’évacuation automatique de l’eau par la soupape de sécurité.Si la pression diminue et que vous devez très régulièrement faire des appoints d’eau, il faut rechercher une éventuelle fuite sur votre installation ou remplacer le vase d’expansion qui n’assure plus son rôle.
Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Viessmann France posté le 23 Janvier 2019
Bonjour. Il convient dans tous les cas de prévenir votre installateur afin qu'il vérifie en priorité l'état de la soupape de sécurité chauffage. Lorsque le vase d'expansion n'est plus fonctionnel, la maintien de pression n'est plus assuré et en cas d'élévation importante de pression, le rôle de la soupape est de s'ouvrir pour libérer le surplus de pression à l’égout et protéger le matériel. Une soupape qui s'est ouverte ne serait-ce qu'une seule fois risque de ne pas se refermer correctement et peut être fuyarde : si c'est le cas elle devra être remplacée... L'assistance technique téléphonique dédiée aux pros se tient à sa disposition pour effectuer les tests nécessaire. (bruit vanne 3 voies). Cordialement
Corinne posté le 30 Avril 2019
Bonjour, J'ai de gros soucis avec ma chaudière depuis le passage du technicien pour l'entretien annuel. Ce dernier avait oublié de fermer une vanne, ce qui a provoqué une montée de pression. Il est venu un mardi et n'ai remarqué le problème que le samedi car je ne vais pas régulièrement dans la chaufferie et de plus, je n'étais pas chez moi depuis le jeudi soir. J'ai seulement été alertée du problème quand je suis rentrée chez moi le samedi début d'après-midi, que j'ai détectée une drôle d'odeur et que j'ai vu qu'il y a vraiment bcp d'eau qui sortait de la machinerie :-( Depuis, la chaudière est tombée en panne. C'est la 5ieme fois qu'un technicien vient pour tenter de résoudre la panne... Ma question est la suivante; existe-t-il une cause à effet entre le fait que le technicien ait oublié de fermer une vanne et qu'il y ait eu pendant plusieurs jours trop de pression dans la chaudière, et les problèmes de fonctionnement de ma chaudière?? Celle-ci (Viesmann) est très ancienne (plus de 30 ans) mais bizarrement, juste avant l'intervention du technicien pour un simple entretien, tout fonctionnait correctement... Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez? Merci déjà pour votre réponse et bonne journée
denis posté le 7 Mai 2019
Bonjour, N'hésitez pas à nous faire part de votre cas à l'adresse mail : serviceconso@viessmann.com Cordialement, Viessmann France
Anonymous posté le 25 Mai 2019
Comment retablir la pression chauffage gaz
Viessmann France posté le 27 Mai 2019
Bonjour, si il y a bien une chose essentielle qui doit vous être montrée par votre installateur au moment de la mise en service ou lors de l'entretien, c'est bien comment faire un appoint d'eau. En effet, le système de remplissage peut être intégré à la chaudière ou bien se trouver "n'importe où" sur l'installation de chauffage. Vous pouvez nous communiquer le numéro de fabrication de votre chaudière sur serviceconso@viessmann.com et nous vous indiquerons si il se trouve intégré à la chaudière ou non et comment faire ...
Dumont posté le 10 Juin 2019
Bonjour. Le corps de chauffe de notre Vitodens 100 est remplacé sous garantie. Il semblerait que ce soit ce dernier qui cause la chutte de pression dans l'installation. Cela vous paraît-il exact et quelle pourrait-être la cause de la perforation de ce corps de chauffe? Merci beaucoup d'éclairer notre lanterne.
BIROU posté le 13 Juin 2019
Bonjour, Ma maison achevée en 2012 dispose d'un plancher chauffant et d'une pompe à chaleur Viessmann. Le manomètre indique 0,8 bars de pression. Je corrige la pression régulièrement, une fois par mois ou plus, pour la mettre à un bar. Est-ce normal ? Merci de votre réponse.
Viessmann France SAS posté le 2 Juillet 2019
Bonjour. Un appoint trop régulier peut être synonyme : d'une fuite ou micro fuite, de l'existence d'un phénomènes de dégazage en présence de mélange de métaux en milieux aqueux (voir au niveau des purgeurs automatiques s'ils sont fermés, faire contrôler la présence d'une liaison équipotentielle) ou de la prolifération de boues (désembouage avec traitement curatif et préventif, installation d'un pot à boues magnétique) ... Nous vous recommandons de prendre conseil auprès de votre société de maintenance et de faire contrôler l'installation. Cordialement.
Laurent Closset posté le 2 Octobre 2019
on vient de remplacer le manomètre de ma Viessmann et depuis, il ne fonctionne que lorsque la chaudière chauffe, est ce bien normal? Merci d'avance pour votre réponse
Viessmann France SAS posté le 3 Octobre 2019
Bonjour. Nous vous confirmons qu'un manomètre indique une pression. Lorsque la chaudière est à l'arrêt, le réseau de chauffage à température ambiante, le manomètre indique une valeur (non pas "0"). Lors du fonctionnement du générateur, la température monte et la pression lue au manomètre peut varier sensiblement. Après l'arrêt du brûleur, le valeur lue sur le manomètre revient à sa position initiale... si ce n'est pas le cas, voir avec le professionnel pour un contrôle du vase d'expansion. Cordialement.

Pages

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann