Blog des experts

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

Comment contrôler la pression d’eau de mon circuit de chauffage ?

La pression d’eau de votre circuit de chauffage joue un rôle important pour le bon fonctionnement de votre installation. Si la pression est trop basse ou trop élevée, des dysfonctionnements et des pannes peuvent apparaître. Pour contrôler la pression d’eau de votre chaudière, il suffit de consulter le manomètre.

Cet outil de suivi, qui se présente sous la forme d’un cadran gradué avec une ou plusieurs aiguilles, se situe sur la façade de la chaudière ou sur une conduite proche des vannes de remplissage et du disconnecteur.

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Une zone verte délimite la plage de pression correcte, tandis qu’une zone rouge indique la zone critique. Certains manomètres externes sont équipés d’une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles.

A noter que sur certains modèles de chaudières, la pression d’eau est signalée par des voyants lumineux sur le tableau de bord.

 Une pression d’eau de minimum 1 bar

Pour préserver les composants de la chaudière, il est recommandé de maintenir une pression d’eau supérieure à 1 bar.

En général, la pression doit osciller entre 1 et 1,5 bar.

La pression de votre circuit de chauffage dépend de la hauteur de votre habitation. Il est conseillé de disposer d’une pression comprise entre 0,2 et 0,5 bar au point le plus haut de votre logement. Avec une maison à étages, il faut prendre en compte la différence de hauteur dite statique entre le vase d’expansion de la chaudière et les radiateurs du dernier niveau.

Si cette différence est de 10 mètres – également désignée sous la forme 10 m CE (10 mètres de colonne d’eau) – cela équivaut à 1 bar. La pression d’eau doit donc être réglée entre 1,2 et 1,5 bar pour garantir entre 0,2 et 0,5 bar de pression au dernier étage.

Comment évaluer les dysfonctionnements sur mon circuit de chauffage ?

  • Fonctionnement normal :
    Tout au long de la saison de chauffe, la pression d’eau doit rester constante, avec une variation maximum de plus ou moins 0,3 bar. Attention, la pression baisse après la purge des radiateurs.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention prochaine de l'installateur :
    Si vous constatez des variations de pression de plus de 0,3 bar, contactez votre installateur qui vérifiera votre installation et le fonctionnement du vase d’expansion.
  • Dysfonctionnement nécessitant une intervention rapide de l’installateur :
    S’il y a une augmentation continue de la pression, cela signifie que de l’eau froide entre en permanence. Vérifiez tout d’abord que le robinet de remplissage de l’installation est bien fermé. Si la pression ne diminue pas, appelez votre installateur. Coupez votre chaudière quand la pression atteint 3 bars pour éviter l’évacuation automatique de l’eau par la soupape de sécurité.Si la pression diminue et que vous devez très régulièrement faire des appoints d’eau, il faut rechercher une éventuelle fuite sur votre installation ou remplacer le vase d’expansion qui n’assure plus son rôle.
Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Stéphane posté le 15 Novembre 2018
Bonjour, j'ai depuis qq temps Vitodens 222 f et depuis que le chauffage est en marche (trois semaines), la pression ne cesse d'augmenter, elle dépasse très vite 2 bars et est montée à 3). Je la baisse au moins deux fois par jour en actionnant une vanne rouge à l'intérieur. Mon chauffagiste ne se déplace pas car il est surbooké, le plombier qui a installé la chaudière est un sous-traitant qui est venu travailler à contrecoeur et avec qui je ne veux plus avoir à faire, et la visite de l'entreprise qui se chargera des contrôles tarde à venir en raison d'un manque de personnels. Comment expliquer cette hausse de pression sur une chaudière neuve ? La vanne d'arrivée d'eau du chauffage est bien sûr fermée, et on peut supposer que le vase d'expansion fonctionne... Je vous remercie d'avance, Stéphane
Viessmann France posté le 16 Novembre 2018
Bonjour. En réponse à votre post, nous vous confirmons qu'il existe 3 raisons principales pour la pression de l'eau de chauffage augmente. 1- le dispositif de remplissage n'est pas étanche 2- le vase d'expansion est défaillant ou la pression en azote ni est plus 3- plus grave, il existe une intercommunication entre le raison de chauffage et l'eau chaude sanitaire (corrosion et percement du ballon d'eau chaude ou de l'échangeur à plaques) Dans le cas 3) faites un essai en coupant l'arriver d'eau froide du ballon sanitaire et vérifier si la pression augmente ou non. Dans la négative, c'est une intercommunication. Pour tout ces cas, la visite du professionnel est indispensable. Cordialement.
Christopher posté le 19 Décembre 2018
Bonjour a tous , voila j’ai in petit souci et je ne sais pas si c’est normale . Quand ma chaudiere et en fonctionnement elle et a 1,7 bar et ne varie quasiment pas . Mais est ce normale que quand je l’arrette la pressions redescend a 0 ? J’ai un vasque et un ballon tampons . Merci pour vos renseignement . Bonne journée a tous Christopher
Viessmann France SAS posté le 19 Décembre 2018
Boonjour Christopher. Nous faisons suite à votre post et vous confirmons que la pression du réseau de l'installation doit être stable au cours du fonctionnement de la chaudière (chez vous =1.7 bars, voir avec le chauffagiste si réellement nécessaire). Si vous êtes amenés à éteindre la chaudière, la température de l'eau du réseau chauffage va diminuer jusqu'à la température ambiante. Dans ce cas, la pression du réseau sera au minima égale à la pression du vase. De manière globale, la pression du vase doit être vérifiée une fois par an et sa pression est inférieure à la pression de service -0.3 bars (dans votre cas : 1,4 bars). Si la pression, à froid, chute à zero, la pression du vase est nulle voir le vase est HS (hormis une fuite sur l'installation) ... Nous espérons que ces éléments vous permettrons de mettre en oeuvre les actions nécessaires pour retrouver une pression correcte... Cordialement.
Christopher posté le 21 Décembre 2018
Bonjour , Le vasque etant neuf j’ai recherché un fuite et effectivement j’ai 2 robinet qui font du goute a goute sur l’instalation sa doit etre suffissant ? Merci beaucoup pour votre aide Bonne journée Christopher
daniel GAYRAUD posté le 7 Janvier 2019
BONJOUR je possede une chaudiere vitodens 222w type b2la je voudrais rajouter de l'eau pour augmenter la pression (0,4 actuellement), comment dois je effectuer cet ajout ?
Viessmann France SAS posté le 8 Janvier 2019
Bonjour M. GAYRAUD Nous vous confirmons que votre chaudière dispose, en partie basse, de deux vannes papillon noires. Il convient d'ouvrir ces deux vannes pour faire votre appoint d'eau. Ces dernières doivent être refermées à l'issue de l'appoint. Cordialement.
Michel posté le 7 Janvier 2019
Bonjour, J'ai changé mon vase d'expansion et la soupape. J'ai mis 1.5 b quand le circuit se met en re circulation la pression baisse puis quand il se remet en chauffe il remonte à 1.5 b et ainsi de suite. J'ai purgé les radiateurs et contrôlé s'il n'y avait pas de fuites tout est ok. Je ne sais pas d'où ça peut venir. Merci d'avance cordialement
Viessmann France posté le 8 Janvier 2019
Bonjour Michel. Nous vous confirmons que la variation de pression peut être normale si le remplissage ou l'appoint a été fait avec une chaudière en température. Lorsque le générateur s'arrête et que la température redescend à la valeur proche de la température ambiante, la pression descend également. De manière globale, le remplissage doit se faire lorsque la chaudière est à l'arrêt et à une température basse. La variation de la pression doit varier de 0.2 à 0.5 bars, au cours du cycle de fonctionnement de la chaudière. Cordialement.
jacques REBEYROL posté le 23 Janvier 2019
On vient de me changer le vase d'expansion percé sur une vitodens 333 mais depuis la pression est à 1 bar seulement (1,4 précédemment) et quand on fait entrer de l'eau dans le circuit si la pression est portée à 1,2 bars par ex, elle retombe à 1 bar qqs instants après ??? J'ai aussi presque des détonations à la mise en route de la vanne 3 voies !! (passage en période de chauffe T° nominale)

Pages