Blog des experts

L'entretien type d'une installation solaire thermique

L'entretien type d'une installation solaire thermique

Une installation de chauffage à eau chaude traditionnelle est soumise à un entretien annuel. De la même manière, il est conseillé de surveiller et d’entretenir une installation solaire thermique fonctionnant en circuit fermé sous pression, ceci pour préserver dans le temps les performances initiales du matériel et récupérer un maximum d’énergie gratuite issue de cette source inépuisable.

Comment entretenir ses panneaux solaires thermiques ?

Même si la pluie assure déjà un bon entretien, vous pouvez laver vos panneaux solaires thermiques avec de l’eau déminéralisée et une éponge douce 1 à 2 fois par an.
En ôtant les poussières, les feuilles et autres salissures, vous retrouvez le rendement optimal de votre installation.
Pour garantir le bon fonctionnement de vos panneaux, la meilleure solution est de conclure un contrat de maintenance et d’entretien avec votre installateur.

Assurez vous-même les premières surveillances !

En effet, qui mieux que l’utilisateur et propriétaire de l’installation pour effectuer les premières vérifications visuelles :
- vérifier périodiquement l’état de propreté de la vitre du panneau solaire, et effectuer un nettoyage à l’eau claire en dehors des périodes de forte chaleur,
- repérer toute présence de fuite de fluide solaire sur les parties de l’installation visibles et auxquelles vous avez accès,
- vérifier la stabilité de la pression du fluide sur le manomètre solaire. Il ne doit pas y exister de variation de pression importante et la pression ne doit pas être inférieure à 1 bar. Ce contrôle sera à effectuer de préférence après une période de forte chaleur.
En cas d’anomalie, n’attendez pas et prévenez rapidement votre installateur pour prendre son avis et prévoir une intervention.

L’entretien type d'une installation solaire thermique

A effectuer par l’installateur ou le prestataire de service, il est essentiellement basé sur les recommandations de chaque fabricant inscrites dans les notices d’entretien et de maintenance.
Que votre installation solaire thermique soit composée de capteurs plans ou de capteurs à tubes sous-vides, les points à vérifier restent identiques, à savoir :
- un contrôle de la présence et fonctionnement des organes de sécurité (soupape de sécurité solaire, mitigeur en sortie du réservoir d’eau chaude sanitaire par exemple),
- un contrôle visuel de l’état des connexions électriques et des câbles pour les différents accessoires et la régulation solaire elle-même,
- un contrôle de débit dont la valeur à atteindre a été déterminée et doit correspondre aux caractéristiques de l’installation solaire,
- une vérification de la fonction de commande de la régulation solaire,
- une vérification de la pression de gonflage du vase d’expansion solaire,
- un contrôle de l’anode au magnésium servant à protéger le réservoir d’eau chaude sanitaire en acier émaillé,
- et surtout, contrôler l’état du fluide caloporteur solaire.
La dernière de ces étapes est de loin la plus importante : elle consiste à vérifier l’état du fluide caloporteur. A l’aide d’un réfractomètre, le professionnel devra mesurer son pouvoir de protection contre le gel (initialement à -28°C) ; de son côté, l’alcalinité exprimée en pH est à mesurer à l’aide de simples bandelettes papier (initialement située entre 9 et 10).

échelle du pH
Enfin, votre installateur pourra consigner les actions effectuées sur l'installation solaire thermique et les conserver pour un suivi précis dans le temps.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Jacques Vieuxbled posté le 14 Novembre 2017
Comment puis je réglé au mieux mon chauffage pour ne pas avoir de différences thermique entre le niveau Rz et le 1 et étage? Ma maison est classée A et j' habite dans le sud du Morgan sur Vannes et proximité d Arradon, avec un ensoleillement sud les panneaux thermiques à eau. Le contrôle vient d être fait. Merci par avance Jacques Vieuxbled
Saltape posté le 24 Février 2018
Pourriez vous me contacter car mes panneaux thermisolaires sont tout blanc alors qu'il fait un froid sec, pour preuve les tuiles ne portent aucun givre. L'installateur ne bouge pas malgré mes relances. Contacté le SAV Viessmann qui doit organiser une visite avec l'installateur mais toujours rien
ERIC MARTIN posté le 30 Août 2018
Bonjour Monsieur, Je membre du conseil syndical de ma copropriété (Cergy 95800) ou est installé une production solaire thermique collective pour l'ECS VIESSMAN. Cette installation ne fonctionne pas depuis 2014 date de la livraison. Les deux mainteneurs que nous avons eu jusque maintenant on été incompétent malgré leur prétentions (entreprise de chauffage). J'ai énormément de mal à trouver un spécialiste efficace qui nous permettent de diagnostiquer et de maintenir correctement notre installation. Avez-vous des entreprises spécialisées et sérieuses à nous recommander ou à défaut le moyen d'en trouver une. En vous remerciant par avance. Cordialement Eric MARTIN
Viessmann France SAS posté le 31 Août 2018
Bonjour M. MARTIN. Dans le cadre de votre installation solaire thermique collective et devant vos dires : "ne fonctionne pas depuis 2014", nous conseillons de reprendre contact avec le dernier intervenant pour lui demander de se rapprocher de notre agence régionale et cela afin d'organiser une intervention avec l'un de nos techniciens spécialisé dans le solaire. En effet, une installation qui fonctionne mal ou pas peut générer de grosses problématiques pour la remise en fonction. C'est pourquoi, il est important de faire un état des lieux avant toutes choses. Cordialement;
pierre labitte posté le 20 Mai 2020
Le chauffagiste m'a changé le fluide caloporteur l'année dernière et après contrôle la température ne dépasse pas 95 ° pour une journée ensoleillée . Un technicien d'une autre entreprise m'a suggéré qu'il y aurait une bulle d'air !!! Je viens de lire qu'il faut nettoyer les panneaux, chose qui n'a jamais été faite par le chauffagiste(depuis 10 ans). Pouvez vous svp m'éclairer sur ce problème? Merci
Viessmann France SAS posté le 25 Mai 2020
Bonjour. En réponse à votre post, la question de la température importe peu... la vrai question qu'il faut se poser est : est ce que votre ballon d'eau chaude monte en température ? le débit est il assuré dans le circuit solaire ? en fonction des besoins sanitaire, il est possible que les capteur ne montent pas au delà de 95°C, ce qui est une bonne chose... Cordialement.
ABOUHAIR posté le 24 Mai 2020
Bonjour, j'ai actuellement un système de panneaux solaires thermique et je cherche quelqu'un pour remplacer le vase d'expansion ainsi que le fluide caloporteur. Pourriez-vous me contacter afin de savoir si vous faites ce genre de prestations et à quels tarifs? Merci par avance. Cordialement
Viessmann France posté le 25 Mai 2020
Bonjour, En tant qu'industriel et fabricant, nous ne proposons pas ce type de prestations... Le mieux est de contacter en priorité l'installateur qui a réalisé cette installation ou de prendre contact avec une entreprise proche de chez vous dont vous obtenez les coordonnées sur Viessmann.fr ici : https://webapps.viessmann.com/dealerLocator/restapi/#/?lang=fr&country=fr Repérez les entreprises portant le logo "QUALISOL". Cordialement.
POUSSARD posté le 10 Septembre 2020
j'ai un CES depuis 10ans . L'entreprise qui l'a installe a été liquidee. Je n'ai jamais eu de carnet ou de consignes d'entretien . Celui ci ne fonctionne plus . Plus de pression et pas de fuite . Que dois je faire ? Merci JGP 0611684754
Viessmann France SAS posté le 10 Septembre 2020
Bonjour. Au regard de la description de votre problème : plus de pression d'eau chaude au niveau des robinets de soutirage. Nous vous conseillons de faire contrôler le groupe de sécurité sanitaire. Ce dernier doit être hors service, ou colmater par le calcaire, surtout s'il se trouve en partie basse de l'installation au plus près du chauffe eau solaire. Si la pression de l'eau froide est également faible, cela vient de l'arrivée d'eau froide générale dans l'habitation : contrôler les vannes amont et aval du compteur et le détendeur après compteur (si présent). Cordialement.