Blog des experts

Baisse de pression du circuit de chauffage : comment y remédier ?

Baisse de pression du circuit de chauffage : comment y remédier ?

En regardant le manomètre, si les occupants du logement se rendent compte que le circuit de chauffage perd de la pression, ils sont souvent inquiets. Ce problème qui se manifeste par exemple par la présence de zones pouvant rester “froides”, peut avoir des causes diverses. Le texte suivant donne quelques clés pour identifier ces causes, et surtout, ce qu’il faut faire lorsque le chauffage perd de la pression.

Une baisse de pression du circuit de chauffage : les premiers signes

Comme de nombreux propriétaires regardent rarement leur chauffage, ils ne se doutent pas de la diminution de la pression de chauffage jusqu'à ce que les surfaces chauffantes restent froides. Un coup d'œil au manomètre apporte la certitude. Celui-ci est situé soit dans le panneau de commande du générateur de chaleur, soit raccordé à l'une des conduites de chauffage. On constate une baisse de pression du circuit de chauffage si l'instrument indique une valeur inférieure à 1,0 bar dans une maison individuelle typique.

Détermination de la pression correcte du système

La pression réelle requise dépend non seulement du type d'installation de chauffage, mais aussi de la taille du bâtiment. Alors que des valeurs de 1,5 à 2,0 bar sont typiques pour les maisons unifamiliales, elles peuvent aussi différer dans la pratique. Les informations peuvent être obtenues auprès d'un installateur. Pour aller plus loin, vous pouvez également lire notre article suivant sur la même thématique.


Les raisons d'une baisse de la pression

Si la pression de chauffage est en effet trop basse, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. En voici quelques exemples :

  • purges de radiateurs non suivies d'un appoint d'eau par l'utilisateur,
  • soupape de sécurité qui fuit,
  • vase d'expansion défectueux,
  • fuites dans les tuyaux de chauffage, les raccords ou les émetteurs de chaleur,
  • purgeurs automatiques défectueux (après quelques années, ils peuvent fuir).

Diminution de la pression de chauffage due à la “mise à l'air libre”

La pression de l'installation diminue lorsque l'eau s'échappe du système. Mais cela ne se produit pas seulement en cas de dommages, mais aussi dans le cas d'une “purge” trop régulière des radiateurs ou des collecteurs du plancher chauffant. La répétition fréquente de ce processus peut entraîner une perte d'eau et donc une réduction de la pression de chauffage, à laquelle il convient de remédier en faisant un appoint d'eau. Par exemple, devoir ajouter de l'eau plus de 2 fois au cours de la saison de chauffe doit déjà vous alerter. Il faut alors contacter votre installateur.

Perte de pression due à un vase d'expansion défectueux

Une autre possibilité pour la diminution de la pression du système de chauffage peut être le vase d'expansion défectueux. Ce réservoir métallique se compose de deux chambres séparées par une membrane imperméable. Alors qu'il y a de l'eau de chauffage dans une moitié, l'autre moitié est remplie le plus souvent d'azote. L'eau de chauffage se dilate lors des phases de montée en température, et le vase d’expansion exerce alors son effet régulateur : il absorbe l'eau et du coup, il comprime l'air.

Lorsque la membrane est défectueuse, le vase d'expansion ne fonctionne plus correctement et des variations importantes de pression se produisent (> 0,3 bar). Un contrôle périodique de ce vase doit avoir lieu chaque année, au moment de l'entretien.

La pression du chauffage baisse à cause de la soupape de sécurité

La soupape de sécurité est conçue pour protéger le système de chauffage d'une pression excessive. Elle s'ouvre lorsqu'une valeur préréglée est atteinte et évacue le surplus de pression. Lorsqu'elle a remplit son rôle de protection et s'est ouverte, ne serait-ce qu'une seule fois, il est nécessaire de la faire remplacer.

Le chauffage perd de la pression en raison de fuites

Des fuites sur l'installation peuvent également faire baisser la pression. Selon l'étendue des dommages, cela peut se produire lentement ou très rapidement. Si les fuites sont dans le domaine visible, elles peuvent être identifiées par des flaques d'eau ou des murs humides. Si les propriétaires soupçonnent une fuite dans les tuyaux posés sous le plâtre ou dans la structure du plancher, on peut le vérifier à l'aide d'une caméra thermique, par exemple. Après que les experts ont porté le chauffage aux températures de fonctionnement, les images thermiques montrent la distribution cachée de l'eau de chauffage.

Si la fuite se trouve dans la chaudière, elle n'est pas toujours visible pendant le fonctionnement. Dans ce cas, il est possible que l'eau de chauffage s'évapore pendant la combustion. Les dommages ne deviennent visibles que lorsque le générateur de chaleur est éteint pendant un certain temps et qu'une flaque d'eau se forme en dessous.

En synthèse, on remarque une baisse de pression du système de chauffage si l'eau ou des gaz dissous s’en échappent ou si le vase d'expansion est défectueux. Si la perte d'eau est due à des purges de radiateurs fréquentes, les occupants du logement peuvent eux-mêmes faire l’appoint d’eau (ou contacter leur installateur). Dans tous les autres cas et notamment en cas de doute, nous vous recommandons de prendre contact avec un professionnel. Il identifiera les problèmes et trouvera une solution adaptée, ceci pouvant éviter des dommages plus importants.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation de chauffage existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
Anonymous posté le 19 Mai 2018
J'ai une chaudière à gaz vitodens 222 qui a 6ans, le technicien il y a trois mois m'a changé la carte et là, j'ai la pression sur le manometre qui avoisine les trois bars depuis trois jours, je purge pour la faire resdecendre mais elle remonte, je vais faire changer tout d'abord la vanne de remplissage. Mais qu'el est le problème en vous remerciant de votre réponse merci
Viessmann France posté le 22 Mai 2018
Bonjour. Nous vous confirmons qu'une pression de réseau chauffage qui atteint les 3 bars est anormal. Il convient de vérifier dans un premier temps la pression de pré-gonflage du vase d'expansion mais également le dispositif de remplissage. En effet, si vous purgez et que la pression remonte, il y a deux possibilités : le dispositif de remplissage n'est pas étanche ou il y a une intercommunication entre le réseau chauffage et le réseau d'eau chaude (voir échangeur à plaques sanitaire ou échangeur tubulaire du préparateur percé). Nous restons à votre disposition pour tout autres informations.
blin posté le 10 Novembre 2018
j'ai une chaudière vitola comferral VM027 j'ai constaté un suintement d'eau dans le corps de chauffe,quel en serait la cause,peut on solutionner le problème j'attends vos conseilles cordialement
Viessmann France posté le 12 Novembre 2018
Bonjour, comme indiqué dans notre article : "Dans tous les autres cas et notamment en cas de doute, nous vous recommandons de prendre contact avec un professionnel." Votre installateur à qui vous confiez l'entretien annuel doit intervenir pour constater par lui-même et pourra contacter l'assistance technique téléphonique dédiée aux professionnels en cas de besoin. Cordialement.
Jean-François NOUVEL posté le 11 Novembre 2018
Bonjour. J'ai une vitodens 222 murale installée depuis 3 ans. Il y a 1 ans suite à des baisses de pression régulières de 2 à 1 bars en 3 jours l'installateur est intervenu en septembre 2017(nous étions absents lors de son intervention). Le fonctionnement était normal jusqu’alors, mais nous retrouvons le même problème depuis 3/4 mois. L'installateur ayant vendu son affaire, son successeur est intervenu en changeant une vanne mais depuis le problème est le même. De plus en régulant à 18° et avec une température de 20° dans la maison la chaudière continue de fonctionner avec l'impression de toujours entendre un bruit soit du brûleur ou du circulateur. La réponse: mettez le thermostat sur 15°?? Comme je dois faire l'appoint d'eau régulièrement lorsque je manipule les deux vannes de l'eau s'écoule mais ''normal''parait-il. On peut incriminer le circuit mais depuis le temps je pense que je m'en serais rendu compte et le compagnon qui est intervenu a bien constaté que l'eau s'écoulait par la vidange. Sincèrement plus aucune confiance dans ce produit et regrette la Géminox,voir la Ferroli d'origine de mon ancienne maison . Je n'ai pas pour habitude d'utiliser ce moyen de communication mais si je pouvais avoir un début de réponse. Merci
Viessmann France posté le 12 Novembre 2018
Bonjour M.Nouvel, nous vous invitons à nous transmettre votre message ci-dessus sur serviceconso@viessmann.com avec en complément: - le numéro de fabrication complet à 16 chiffres de votre Vitodens 222 - les coordonnées du professionnel (dernier intervenant / successeur de votre installateur) Dans cette attente, cordialement.
Jean-François NOUVEL posté le 13 Novembre 2018
Bonjour et merci de l'attention que vous avez porté à mon message. ceci dit l’installateur est passé voir le problème et nous avons essayé d’analyser les différentes causes du dysfonctionnement de la chaudière. D'après lui la chaudière ne serait pas en cause. Il n'est pas question pour nous de mettre en difficulté un jeune artisan et c'est pourquoi nous allons prendre le temps de contrôler le circuit car nous avons une partie encastrée de 5 m environ qui serait à vérifier, plus la pression d'eau d’alimentation du réseau...Encore une fois, sauf la contrainte pour nous de refaire les niveaux nous avons convenu de faire les contrôles après la période de chauffage.
Pierre GIRAULT posté le 18 Décembre 2018
Bonjour viessmann J'ai fait installer une chaudière murale vitodens100w il y a 2 ans. J'avais remarqué une légère baisse de pression.de temps en temps, tous les 6 mois. Dernièrement j'ai fait faire l'entretien annuel par l'ouvrier du plombier installateur. Le capot à été sorti ainsi que le bandeau du bas ; le brûleur a été démonté, un coup de brosse métallique à été donné à l'intérieur. Les résidus ont été aspirés , vérifications qu'il n'y ai pas de fuite avec une bombe de produit, sur les raccords en dessous, remontage. J'ai indiqué que la pression baissait de temps en temps, l'ouvrier m'a répondu que sur ce type de chaudière c'était un peu normal.; il a remis de l'eau pour la pression. Àvec le chauffage le manomètre est parti dans la zone rouge,, et depuis , lorsque la chaudière est à l'arrêt la pression redescend en dessous de 1 bar. Aujourd'hui j'ai remis de l'eau 3 fois. J'ai trouvé la visite dite annuelle "" légère"". Quelle doit être les vérifications à faire dans l'entretien . Avez vous une solution au problème de perte de pression. J'ai eu une fuite sur les tuyaux il a 4 ans qui avait été localisée et réparée. Merci L'installation date de 41ans. Tes tuyaux sont dans la chape de béton comme cela se faisait acétate époque
Viessmann France posté le 18 Décembre 2018
Bonjour. Première réaction à votre message et afin d'en faire profiter les autres lecteurs sur ce blog : le corps de chauffe de votre Vitodens 100-W ne doit surtout pas être nettoyé avec une brosse métallique au risque d'endommager les surfaces d'échange mais simplement avec de l'eau. La notice de montage et de maintenance livrée avec le produit précise en caractères gras: "ne pas nettoyer les surfaces d'échange à la brosse" puis ceci :l le nettoyage à la brosse peut entraîner l'accumulation de dépôts dans les interstices de l'échangeur. Si le "manomètre est parti dans le rouge", cela veut dire qu'il y a de grandes chances pour que la soupape de sécurité chauffage se soit ouverte (même partiellement) pour laisser échapper le surplus de pression: c'est son rôle et elle devra être remplacée. Le vase d'expansion dont le rôle est de maintenir une pression constante doit être contrôlé voire remplacé si défectueux. Concernant la recherche de fuite après cette remise en état : il est possible pour tout professionnel d'installer un second manomètre en dehors de la chaudière puis de mettre à l'arrêt et d'isoler la chaudière pendant 1 à 2 jours par ses vannes d'isolement. Ceci permet de procéder par élimination et de savoir si la fuite se situe "côté chaudière" ou" côté installation/réseau." Concernant l'opération d'entretien annuelle obligatoire, la notice de maintenance précise TOUTES les opérations à réaliser selon nos recommandations. Pour toute réaction à ce post et obtenir la notice de maintenance , nous vous invitons à nous écrire par MP sur serviceconso@viessmann.com en rappelant cet échange et en nous communiquant vos coordonnées. Cordialement.