Blog des experts

Ballon d’eau chaude en acier émaillé : contrôlez l’anode anticorrosion

Ballon d’eau chaude en acier émaillé : contrôlez l’anode anticorrosion

Légende : Exemple d’une anode sacrificielle et accessoires pour raccordement à la masse du réservoir

L’émaillage permet de préserver de la corrosion les surfaces intérieures du ballon d’eau chaude. Ce système de protection est complété par une anode qui peut être au magnésium ou à courant imposé.

L’anode à courant imposé fonctionne avec une alimentation électrique. Elle ne nécessite aucun entretien particulier, il suffit de contrôler le système d’alimentation en courant continu. Pour les appareils Viessmann, un voyant lumineux permet d’en vérifier le bon état.

Plus fréquente car d’un bon rapport qualité-prix, l’anode anticorrosion au magnésium est dite « sacrificielle ». En effet, elle se désagrège au fil du temps en fonction de la qualité de l’eau et doit donc être remplacée si besoin.

Pour les ballons d’eau chaude Viessmann, il est possible de contrôler l’anode au magnésium en mesurant l’intensité, sans avoir besoin de vidanger. Un gain de temps considérable et sans gaspiller l’eau sanitaire !

Avec une intensité > 0,3 mA : l’anode est opérationnelle. Si la mesure est inférieure, le professionnel mesure le diamètre de la pièce (initialement supérieur à 30 mm), après vidange partielle du réservoir et démontage. Le remplacement de l’anode au magnésium est recommandé si son diamètre est inférieur ou égal à 15 mm.

Lors de l’entretien annuel de votre chaudière, pensez à faire contrôler l’anode anticorrosion pour vous assurer que votre ballon d’eau chaude est bien protégé !

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
sarpaux posté le 1 Novembre 2017
quand un technicien viessmann passe à domicile pour intervenir sur VITOCELL U 200 T SOLAIRE avec un ballon de 300 litres , aidé des techniciens de la maison du chauffage comme revendeur et intervenant à compter du 12.11.2016 jusqu'au 31.10.2017 pour des problèmes récurrents de toute nature , résistance remplacée 3 fois sur 1 an , défaillance d' aquastat qui ne coupe pas et disjoncte , pompe yonos HS , mitigeur thermostatique solaire HS , pas d'eau chaude pendant cette période ou si peu par alternance , chaque intervention provoquant une réparation nouvelle, controle du glicoll liquide circulant dans le panneau solaire avec pipettes et languettes graduées , toutes ces interventions n'ont pas une seule fois permis une controle visuel du voyant lumineux de l'ANODE , pour au final avoir une nouvelle panne, cette fois le 31.10.2017 c'est l'ANODE qu'il faut changer et demain ce sera quel mécanisme ou pièce à changer , que pense l'utilisateur des ballons Viessmann , 9 ANS sans problème et l'obsolésance programmée se substitue à notre tranquillité à grands coups de frais de matériel et de main d'oeuvre . Pour mémoire , la facture pose et fourniture de 2009 se monte à 8497,56 Euros soit 55.740,34 Francs , cher le ballon d'eau chaude . Nous restons depuis le 12/11/2016 sur le qui-vive quand il faut tirer de l'eau chaude , un grand pas en arrière faire chauffer de l'eau dans une casserole pour la vaisselle , laver les petits enfants à résidence , nous attirons votre attention et ce n'est pas la première fois , mais en vain .....! Mr Mme Sarpaux
de Bie posté le 26 Septembre 2018
Boiler Vitocell 300l solaire de 2005, jamais aucun chauffagiste pourtant agréé Viessmann, ne m'a conseillé de faire contrôler l'anode. Et aujourd'hui ce boiler est percé!! A quoi cela sert-il de faire payer au client un outil qui n'est pas utilisé?
Viessmann France posté le 26 Septembre 2018
Bonjour. Nous vous confirmons que les notices de montage et de maintenance indiquent clairement toutes les opérations de contrôle et de vérification à faire lors de l'entretien. Ces opérations sont à réaliser par le professionnel à qui vous avez confié le suivi et de la maintenance de votre système de chauffage et non par par vous même. La question doit être posée au professionnel et non Viessmann. Bien cordialement.
Collet posté le 22 Novembre 2019
Bonjour Un remplacement de l'anode tardive peut elle stopper le début d'une corrosion dans un ballon d'eau chaude ? Cordialement Merci Collet Marcel
Viessmann France posté le 27 Novembre 2019
Bonjour, Si la couche de verre de la cuve (l'émail) est endommagée à plusieurs endroits et que l'acier (métal) est en contact direct avec l'eau, l'action de la corrosion ira malheureusement jusqu'à son terme... Cordialement.
Jean Luc Franki posté le 21 Septembre 2020
Bonjour, Je fais réviser périodiquement ma chaudière Vitodens 333F de 10ans, mais jamais le technicien n'avait contrôlé le courant d'anode. J'ai contrôlé la valeur de ce courant, celui-ci était de 11,7 mA, donc largement au dessus du seuil critique de 0,3 mA. Mais comme la chaudière a 10 ans et que l'intérieur du ballon n'avait jamais été nettoyé, j'ai vidangé et retiré la bride porte anode. L'anode était bien attaquée mais son diamètre était très proche des 3 cm. L'émail à l'intérieur de la cuve et du serpentin est intacte par contre, ce qui m'inquiète, c'est un point de rouille sur le fourreau de la Sonde ECS NTC. J'aimerais pouvoir envoyer une photos pour avoir l(avis d'un expert, comment procéder? Pour en finir avec l'anode, bien que celle-ci était visiblement encore très correcte et que je souhaite pas rouvrir le ballon très prochainement, j'ai remonté une anode neuve qui délivre elle, un courant de 9,7 mA Cordialement. JLF
Jean Luc Franki posté le 21 Septembre 2020
Bonjour, Je fais réviser périodiquement ma chaudière Vitodens 333F de 10ans, mais jamais le technicien n'avait contrôlé le courant d'anode. J'ai contrôlé la valeur de ce courant, celui-ci était de 11,7 mA, donc largement au-dessus du seuil critique de 0,3 mA. Mais comme la chaudière a 10 ans et que l'intérieur du ballon n'avait jamais été nettoyé, j'ai vidangé et retiré la bride porte anode. L'anode était bien attaquée mais son diamètre était très proche des 3 cm. L'émail à l'intérieur de la cuve et du serpentin est intacte par contre, ce qui m'inquiète, c'est un point de rouille sur le fourreau de la Sonde ECS NTC. J'aimerais pouvoir envoyer une photos pour avoir l’avis d'un expert, comment procéder? Pour en finir avec l'anode, bien que celle-ci était visiblement encore très correcte et que je souhaitais pas rouvrir le ballon très prochainement, j'ai remonté une anode neuve qui délivre elle, un courant de 9,7 mA Cordialement. JLF
Viessmann France SAS posté le 22 Septembre 2020
Bonjour. Nous vous invitons à contacter notre service pour l'envoi des photos via l'adresse mail : serviceconso@viessmann.com Dans le contrôle de l'anode, l'ancienne était-elle couverte de calcaire ou de tartre. A préciser dans votre mail de contact avec le service ainsi que le numéro de série et le type de la chaudière (16 chiffres commençant par 7 et se trouvant au niveau du brûleur ou à l'arrière de la chaudière. Cordialement.