Blog des experts

La température idéale dans mon logement

La température idéale dans mon logement

Halte à la surchauffe ! Le chauffage à un poids important sur la facture d'un foyer et pour cause beaucoup maîtrise mal leur chauffage et sur une année, tout ceci joue sur la balance. 

Ce que dis la loi : 

L'article R. 131-20 du code de la construction et de l'habitation définit la température maximale de chauffage pour l'ensemble des pièces d'un logement à 19 °C en moyenne en présence des habitants du logement. 

Faire des économies de chauffage ? 

La chaleur c'est avant tout un ressenti tout à fait personnel, d'une personne à l'autre le confort thermique est différent (que ce soit âge, sexe, lieu géographique...), et même si nous savons qu'un degré en moins, c'est 7% d'économies, l'isolation, le taux d'humidité sont autant de critères supplémentaires qui vont influencer la température de votre logement. Une mauvaise isolation avec une déperdition thermique importante provoque forcément un coût supplémentaire pour maintenir la température souhaitée. De plus un logement humide, avec un air saturé, va provoquer un ressenti de froid aux habitants voir même des soucis de santé et/ou une moisissure dans le logement. Pour éviter ce soucis il est primordial de bien aérer et de bien chauffer votre logement.

Pour se sentir bien chez soi et maîtriser ses factures d’énergie, on adapte la température aux pièces de son logement.

  • 18 à 19°C dans le salon/ salle à manger/cuisine 

Dans les pièces dites "à vivre" on va favoriser une température de 18 à 19°C comme le préconise l'article R. 131-20 du code de la construction et de l'habitation, Bien que le ressenti sera différent si vous êtes en activité, que vous venez de cuisiner ou statique en train de regarder la télévision par exemple. 

  • 22°C dans la salle de bain

Si la salle de bain n'est pas la pièce où l'on passe le plus de temps, une température de 19°C n'est pas suffisante pour être confortable après une douche ou un bain. On préconisera donc une température plus élevé autour des 22°C, même si cette température n'est nécessaire que le temps de votre présence dans la pièce.
Si vous ne souhaitez pas chauffer en permanence la salle de bain à cette température de confort, vous pouvez par exemple adopté un chauffage d'appoint pour les quelques minutes de votre douche ou mettre en route le sèche-serviette si vous en disposez.

  • 16-17°C dans les chambres

Équipé de bonnes couettes, une température avoisinant les 16-17°C degrés comme recommandé par l'ADEME est suffisante. Dormir dans un pièce trop chaude nuit à la qualité du sommeil et peut provoquer des migraines.
N'hésitez pas à utiliser une bouillotte pour réchauffer votre lit avant votre arrivée si vous craignez la sensation de froid.

  • 18-21°C dans la chambre de bébé

Les enfants en bas-âge contrairement aux adultes ne dispose pas tout de suite de la même capacité de régulation thermique qu'un adulte. C'est pourquoi on conseille de chauffer leurs chambres entre 18 et 21 degrés pour leurs apporté le confort optimal dont ils ont besoins. Ceci est valable également pour les enfants qui ont tendance à ce découvrir la nuit. 

  • 17°C dans les WC/couloirs/entrées 

Pour ces lieux de passage ou peu occupés, il n'est pas nécessaire de chauffer à outrance. Une entrée où il y a beaucoup de passage laisse rentrée de l'air froid de l'extérieur et laisse donc sortir la chaleur du logement. Pour ces pièces peu occupés, l'ADEME conseille de chauffer ces pièces à 14°C.

Que faire en cas d'absence ?

En cas d'absence prolongée (au delà de 24 heures), on préconise de chauffer au alentour des 12 à 14°C. 


Régler votre chauffage au plus juste grâce à des outils simples !

  • Des robinets thermostatiques 

Les robinets thermostatiques installés sur vos radiateurs vous permettent de réguler le débit d'eau dans vos radiateur et ainsi de choisir dans quelles pièces il est nécessaire de maintenir la température (en fonction de votre présence dans la pièce, ou des apports gratuits de chaleur par exemple.) 

  • Un thermostat 

Il existe de nombreux thermostat sur le marché, certains connectés, vous permettent de régler la température au degrés près à distance à tout moment. Vous pouvez également régler des plages de chauffe, ainsi, vous pouvez chauffer quelques heures le matin, et le soir, la chaudière passera automatiquement du mode "confort" au mode "économie" sans que vous n'ayez à intervenir. 

Si vous possédez un thermostat par pièce, cela vous permets d'ajuster la température en fonction des besoin et ainsi de réaliser des économies notoires, en effet : 1° de moins, c’est 7 % d’énergie économisée !

  • Une sonde extérieure

La sonde extérieure mesurera la température extérieure et la transmettra à votre chaudière qui anticipera les variations de température afin d'adapter la température ambiante en fonction de vos besoins.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication