Blog des experts

Différentes astuces pour faire des économies d’énergie

Différentes astuces pour faire des économies d’énergie

L’énergie la moins chère, c’est celle que l’on ne consomme pas

Que ce soit par d’importants travaux ou par de petits gestes du quotidien, le meilleur moyen d’économiser l’énergie est encore de ne pas l’utiliser.

Mais si éteindre la lumière d’une pièce inoccupée ou l’eau du robinet quand on se brosse les dents sont devenus naturels pour tous, tout le monde n’a pas encore certains réflexes pourtant simples qui feront considérablement baisser votre facture de chauffage.
Chaque petits gestes accumulés vous emmèneront à des économies considérables !

Retrouvez quelques astuces et conseils pour économiser l’énergie et le chauffage de votre habitat :

  • 1°C en moins = 7% d’économies : un degré en moins vaut peut-être un pull en plus si vous êtes frileux, et ce sont 7 % d’économisés sur votre facture de chauffage ! On estime que la température idéale dans les pièces à vivre (le salon, la cuisine, un bureau) se situe entre 18 et 19°C.
    Pour encore plus d’économies et augmenter votre confort, il est conseillé, la nuit, de réduire la température de consigne de votre logement de 3 degrés par rapport à celle de journée. Cependant, la différence de température ne doit pas être de plus de 3 degrés sinon la chaudière consommera trop d'énergie pour passer du mode nuit au mode jour, ce qui ne rendra pas votre régulation économique.
  • La purge des radiateurs, minimum 1x par an !
    Vos radiateurs sont chauds en bas, froids en haut : ils ont besoin d’être purgés si vous ne souhaitez pas gaspiller vos réserves d’énergie pour une chaleur non diffusée. Il n’est pas nécessaire d’éteindre la chaudière pendant la purge. Renouvelez l’opération plusieurs fois par an notamment avant la période de chauffe. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? 
  • On ferme volets et rideaux en cas d’absence !
    En période de grand froid, si vous n’êtes pas là de la journée, n’hésitez pas à fermer volets et rideaux quand vous partez le matin. De jour comme de nuit, et selon la qualité d’isolation de vos fenêtres, vous pouvez ainsi réduire de 30 à 50 % la déperdition de chaleur par le vitrage. De plus, vous pouvez également installer des tapis qui retiendront la chaleur, ainsi que des rideaux isolants thermiques.
  • Désencombrez les radiateurs
    Si vous avez l’habitude de couvrir vos radiateurs d’une serviette de bain, faites sécher vos vêtements ou si vous les cachez derrière un meuble pour faire joli, vous réduisez leur surface de chauffe et perdez 10 % de leur efficacité. Pensez également à dépoussiérer régulièrement vos radiateurs, cela vous permettra d’optimiser leur rendement car la poussière absorbe la chaleur.
    Contrairement à vous, pour une diffusion optimale de la chaleur, vos radiateurs ont besoin d’être découverts !
  • Un thermostat  réglable = facture réduite de 10 %
    Si vous disposez déjà d’un thermostat d’ambiance dans le salon, installez en plus des vannes thermostatiques sur les radiateurs des autres pièces. Vous pourrez ainsi régler la température de chacune à votre convenance. Aussi, vous pouvez le régler afin de limiter le chauffage de votre logement pendant votre absence, par exemple. Et réduire votre facture jusqu’à 10 % !
  • Moderniser son installation de chauffage, un geste écologique et économique !
    Si votre chaudière a plus de 15 ans, il est grand temps de la remplacer par une chaudière neuve, à haut rendement ou à condensation. Ce qui vous permettra d’économiser jusqu’à 40 % d’énergie tout en réduisant vos émissions de CO2. Et de bénéficier d’aides financières et de crédits d’impôts qui réduiront aussi votre facture.
    Le secteur du bâtiment est le plus énergivore en France. Il représente à lui seul plus de 40 % des dépenses énergétiques et 25% des émissions de CO2. Investir dans une installation de chauffage écologique et performante est donc capital pour préserver notre environnement, mais aussi pour gagner en confort et surtout réduire ses factures d’énergie.
  • Réglage de l’eau chaude sanitaire
    Réglez votre chauffe-eau entre 48 et 50°C au lieu de 60°C. Premièrement, à ces températures vous éviterez de vous brûler (il ne sert à rien de chauffer l’eau sanitaire au-delà), et ensuite parce que cela vous permettra d’économiser jusqu’à 25% d'énergie. De plus, vous limiterez également la formation de tartre, qui peut endommager l’appareil.
  • Faire un bilan énergétique
    Il serait bon de réaliser un bilan énergétique, afin de mettre en lumière les zones de déperdition de chaleur. Ainsi, vous pourrez envisager des travaux de rénovation, qui vous permettront d'obtenir des aides financières et autres crédits d'impôt.
  • Isoler les tuyaux de chauffage
    Vos tuyaux d’eau chaude perdent beaucoup de chaleur. Il existe une solution ! Procurez-vous des rouleaux d’isolation dans un magasin de bricolage. Partez de votre chaudière et emballez bien vos tuyaux. Une intervention simple à réaliser, qui vous permet de faire une belle économie !
  • Aérer oui, gaspiller non  !
    Il est recommandé d’aérer quotidiennement les pièces de votre logement pour conserver un air sain. Une dizaine de minutes sont suffisantes. Pensez à éteindre vos radiateurs pour ne pas affoler votre thermostat !Si vous êtes équipés de radiateurs avec détection d’ouverture des fenêtres, ils couperont automatiquement le chauffage s’ils détectent une chute de température brutale. En fonction des appareils, leur fonctionnement devra être rétabli manuellement ou sera automatique suite à la détection d’une remontée de la température.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.