Blog des experts

Remplacer une chaudière par une pompe à chaleur, c'est sans gros travaux

Remplacer une chaudière par une pompe à chaleur, c'est sans gros travaux

Votre chaudière montre des signes de fatigue… Il est peut-être temps de la remplacer par un générateur plus performant.
Pourquoi ne pas opter pour une pompe à chaleur air/eau ? Sous réserve de pouvoir implanter l’unité extérieure, cet équipement économique à l’usage s’installe facilement à la place d’une chaudière gaz ou fioul pour alimenter un plancher chauffant ou un réseau de radiateurs.

Il est possible de choisir un modèle avec ballon d’eau chaude intégré pour satisfaire les besoins sanitaires.
Les travaux durent en moyenne 3 jours à deux personnes. C’est le temps nécessaire pour l’installation des différents équipements de la pompe à chaleur, notamment l’implantation et le raccordement des unités intérieure et extérieure, et le paramétrage des régulations. Un soin particulier doit aussi être apporté à la partie hydraulique.

Plancher chauffant : le cas le plus favorable

Tout est très simple si votre logement est déjà équipé d’un plancher hydraulique. Il suffit juste de couper le circuit de départ et de retour du chauffage, de retirer l’ancienne chaudière et de la remplacer par l’unité intérieure de la pompe à chaleur, raccordée à ce même circuit.
La pompe à chaleur intègre déjà le circulateur et, selon les versions, le vase d’expansion. D’autres organes de sécurité doivent être ajoutés : un filtre à tamis pour éviter l’embouage de la pompe à chaleur et idéalement un séparateur d’air pour évacuer les microbulles présentes dans le réseau. Quand la chaudière alimente un plancher chauffant, une vanne trois voies est généralement en place. La chaudière ne peut en effet pas fonctionner à très basse température. Ce n’est pas le cas de la pompe à chaleur et cette vanne doit dès lors être supprimée.

Radiateurs : d’abord une question de température et débit

Deux aspects principaux sont à prendre en compte pour un dimensionnement optimal :

1.  La température maximale nécessaire à envoyer aux radiateurs à la température de base du site (température minimale réglementaire utilisée pour les calculs de besoins de chauffage/déperditions) pour assurer la température de confort.

2.  Le débit nécessaire à respecter pour une performance maximale de la pompe à chaleur plus important que le débit dans des radiateurs.

Pour le premier point, il est nécessaire de comprendre qu’un radiateur émet une puissance proportionnelle à l’écart de température entre son alimentation et la température de la pièce où il est installé.
La température maximale en entrée d’un radiateur peut au maximum être de 75°C ce qui correspond à sa puissance maximale mais ces températures ne sont pas en adéquation avec un fonctionnement avec une pompe à chaleur.
Bien souvent, les radiateurs en raison de leur surdimensionnement (volontaire ou non) ainsi que du renforcement de l’isolation des maisons par rapport à la date d’installation du chauffage centrale (isolation des combles, remplacement des vitrages etc…) nécessitent peu souvent des température de plus de 55 ou 60°C et les rend donc totalement compatible avec un fonctionnement      pompe à chaleur.

Concernant le second point, contrairement au plancher chauffant, il n’est pas toujours possible de raccorder en direct la pompe à chaleur à un réseau de radiateurs à eau chaude. La chaudière est en effet conçue pour fonctionner avec un écart de température de 10°C entre l’entrée et la sortie du radiateur, là où la pompe à chaleur demande un écart de température de seulement 5°C.
La solution passe par la mise en place d’un accessoire supplémentaire au circuit de chauffage : la bouteille de découplage, qui permet de séparer les réseaux hydrauliques de la pompe à chaleur et des radiateurs. Les radiateurs viennent alors puiser l’eau chaude nécessaire à leur fonctionnement dans cette bouteille dont les faibles dimensions (30 à 40 cm de diamètre pour 50 à 60 cm de long) facilitent son implantation en chaufferie.
Cette solution peut aussi être parfois avantageusement remplacée par une soupape différentielle ayant pour objectif de réaliser un bipasse entre le départ et le retour. Ce bipasse est dynamique pour s’adapter aux conditions de fonctionnement des radiateurs surtout si ceux ci dispose de robinets thermostatiques pouvant laisser passer plus ou moins d’eau à travers.
Grâce à cette soupape, la pompe à chaleur peut continuer à travailler dans ces conditions optimales de températures tout en respectant le débit également optimal sur les radiateurs.
Dans le cadre de plusieurs réseaux de chauffage, par exemple un plancher chauffant et des radiateurs, la mise en place d’une bouteille de découplage est souvent à privilégier.

Liaison frigorifique ou hydraulique ?


L’appellation pompe à chaleur recouvre plusieurs familles d’équipements. Pour les modèles air/eau, on distingue les versions monobloc ou bi-bloc (split).
Dans les deux cas, l’unité intérieure s’installe à la place de la chaudière et l’unité extérieure, reconnaissable à son ou ses ventilateurs, hors de la maison. Les modèles bi- blocs sont les plus courants. Les deux unités sont reliées par une liaison frigorifique se présentant sous la forme d’une canalisation en cuivre de faible diamètre (environ 16 mm). La mise en œuvre de cet équipement nécessite l’intervention d’un professionnel frigoriste.
La pompe à chaleur monobloc peut être mise en œuvre par un chauffagiste. Toute la partie thermodynamique est regroupée dans le groupe extérieur, avec un simple module hydraulique et de pilotage en chaufferie. Dans ce cas, les unités intérieure et extérieure sont reliées par une canalisation hydraulique, de diamètre un peu plus élevé (25 à 30 mm en moyenne). La distance recommandée entre les 2 unités est comprise entre 5 et une dizaine de mètres.
Il est possible d’aller à des distances plus élevées (jusqu'à 30m) mais cela nécessite de prendre en compte certaines contraintes.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes ou non un visiteur humain et à prévenir les soumissions automatisées de spams.
Daniel GAUDIN posté le 3 Juillet 2021
Bonjour, J'envisage le remplacement de ma chaudière à gaz alimentant un réseau de radiateur dans ma maison pour une pompe à chaleur. Je suis dans la région grenobloise, en maison individuelle, il y a 10 radiateurs.
Viessmann France posté le 5 Juillet 2021
Bonjour, nous vous remercions pour votre visite sur notre blog. L’étude de faisabilité d’installation d’une PAC en remplacement de la chaudière sur une installation existante équipée de radiateurs sera confiée à un installateur qualifié. Il déterminera notamment les déperditions actuelles à couvrir en tenant compte d’éventuels travaux d’amélioration énergétique déjà effectués (isolation par exemple). Il fera également un relevé des puissances des radiateurs existants et du régime d’eau (correspond aux températures d’alimentation) qui est nécessaire pour couvrir ces besoins. Pour la mise en place de votre projet et être mis en relation avec un installateur proche de chez vous, nous vous prosposons d’utiliser ce parcours en ligne : https://ma-solution-chauffage.viessmann.fr/installateur-chauffage Cordialement.
Bonfillou posté le 27 Juillet 2021
Bonjour, Ma maison est actuellement équipée d'une chaudière gaz (20 ans) pour le chauffage et la production d'eau chaude. C'est une maison ancienne sur 3 niveaux ouverts avec un poele à granulé. Est il possible de remplacer celle-ci par une pompe à chaleur? Merci Patrice Bonfillou 89290 JUSSY
Viessmann France SAS posté le 28 Juillet 2021
Bonjour. En réponse à votre post de hier. Nous vous confirmons que le remplacement de votre chaudière par une PAC est possible après une étude. Il convient de s'assurer que les radiateurs puissent dissiper les calories pour chauffer la pièce avec un régime d'eau de 55°C ou 60°C au plus fort de l'hiver. Un projet ? ! voici le lien à compléter : https://www.viessmann.fr/fr/services/construction_renovation_projet_de_chauffage.html Cordialement.
Deppe posté le 31 Août 2021
Bonjour, Notre habitation est chauffée grâce à une chaudière au gaz Viessmann et nous avons également une pompe à chaleur pour le ballon d'eau chaude. Je voudrai savoir s'il est judicieux d'être chauffé uniquement par la PAC et si cela est possible.
Dahl Amandine posté le 6 Septembre 2021
J’aimerais remplacer urgemment une chaudière à gaz très vieillissante par une pompe à chaleur pour chauffage au sol, radiateurs et ballon d’eau chaude.
Viessmann France SAS posté le 6 Septembre 2021
Bonjour. Nous vous remercions pour votre intérêt sur nos produits pompe à chaleur. Dans le cadre d'une rénovation ou d'une transition énergétique, nous vous proposons de remplir le formulaire de contact suivant : https://www.viessmann.fr/fr/services/construction-renovation-projet-de-chauffage.html Cordialement.

Pages

?
Vous avez besoin d'aide ?
Installateurs qualifiés RGE et formés aux solutions Viessmann