Blog des experts

Une meilleure isolation pour les ballons d’eau chaude sanitaire

Une meilleure isolation pour les ballons d’eau chaude sanitaire

En parallèle de la directive européenne établissant des rendements énergétiques minimaux pour les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire (ECS), un étiquetage énergétique est désormais apposé sur les générateurs de chaleur, les chauffe-eau jusqu’à 70 kW, les préparateurs ECS jusqu‘à 500 litres et les systèmes constitués de produits combinés.

Mise en place depuis le 26 septembre 2015 et harmonisée au niveau européen, cette nouvelle étiquette, également appelée Directive ErP (Energy-related Products), donne aux consommateurs la possibilité de comparer l’efficacité énergétique des différents appareils. Une aide précieuse au moment de l’achat !

Par exemple, pour être classé A, un ballon d’eau chaude de 200 litres doit avoir des déperditions calorifiques inférieures à 1,05 kWh/24h.

Viessmann améliore l’isolation des ballons d’eau chaude Vitocell

Toujours soucieux de participer à la transition énergétique, Viessmann a décidé de modifier l’isolation de certains de ses ballons Vitocell afin de réduire leurs déperditions calorifiques.

La majorité des ballons d’eau chaude d’une capacité inférieure à 500 litres dispose à présent d’une classification énergétique B, voire A.

La première technique utilisée pour parvenir à ce résultat consiste à augmenter l’épaisseur de l’isolant. Les ballons moussés renforcés passent ainsi d’une étiquette énergétique C à B.

La technologie des panneaux isolants sous vide

Pour renforcer encore davantage l’isolation des ballons d’eau chaude, Viessmann utilise la technologie des panneaux isolants sous vide (PIV ou VIP).

Les PIV sont constitués d’un matériau âme ou cœur, micro ou nano-cellulaire à structure poreuse et conditionné sous pression réduite et d’un film barrière souple thermo-soudable (mousse polymère microporeuse), étanche à l’eau et à l’air.

Leur conductivité thermique est environ cinq fois plus faible que celle des matériaux d’isolation classique, comme les fibres minérales ou de verre et les mousses de polystyrène ou de polyuréthane. Pour obtenir le même pouvoir d’isolation, il faut 2 cm de PIV contre 6 cm de polystyrène expansé ou 9 cm de laines minérales.

Caractéristiques techniques des PIV :
- Conductivité thermique : 0,0035 W/mK
- Pression intérieure : < 7 mbar
- Augmentation de la pression de gaz à température ambiante : < 5 mbar/an
- Durée de vie : jusqu‘à 60 ans en fonction de l‘application

Les premières recherches autour de la mise au point des PIV datent des années 1930, tandis que les réfrigérateurs, congélateurs et autres containers froids bénéficient de cette technologie dès les années 1970. Les PIV sont utilisés depuis une dizaine d’années dans l’isolation des maisons, notamment en Allemagne, en Suisse et en Scandinavie.

Avec l’arrivée des PIV dans l’isolation des ballons d’eau chaude Vitocell de Viessmann, c’est jusqu’à 50 % de pertes thermiques en moins par rapport à un ancien préparateur d’ECS. De belles économies énergétiques à réaliser avec ces ballons possédant une classification A !

Commenter cette publication