Blog des experts

Pour faire des économies, réduisez la température de stockage de l’ECS

Pour faire des économies, réduisez la température de stockage de l’ECS

Pour éviter les risques de brûlures, la législation interdit le soutirage de l’eau chaude à plus de 60°C. Le stockage de l’ECS dans le ballon ne peut ainsi excéder cette température.

Il est tout à fait possible de garder un confort en eau chaude sanitaire en abaissant la température de consigne du ballon. Cela permet de réaliser des économies, tout en limitant les dépôts de calcaire.

En réduisant la température de stockage de l’ECS de 60 à 48°C, vous pouvez réaliser une économie de 25 %.

Voici un exemple chiffré pour comprendre comment calculer cette économie :

On considère que pour élever la température d’1 m3 d’eau de 1°C, il faut 1,163 kWh d’énergie, que le rendement du ballon d’eau est de 90 % et que la température de l’eau provenant du réseau est à 12°C.

Pour 1 m3 (1000 l) d’ECS à 60°C, l’énergie dépensée est :
E = (1,163 X (60-12) X 1000) / 0,9 = 62,03 kWh

Pour 1 m3 d’ECS à 48°C :
E = (1,163 X (48-12) X 1000) / 0,9= 46,52 kWh

En prenant une base de consommation de 40 litres/personne/jour, 225 kWh par personne et par an peuvent ainsi être économisés. Au 1er août 2015, le tarif réglementé du kWh électrique en heures creuses est de 0,1114 €, soit une économie annuelle de 100 € pour une famille de quatre personnes.

Ce calcul peut être effectué avec le prix du kWh de chaque énergie.

Rappel : Lors d’une absence prolongée et afin de se prémunir des risques de légionellose, il conviendra de porter ponctuellement la température de l’eau chaude sanitaire à 60°C pendant 30 minutes

Commenter cette publication