Blog des experts

Comment lutter contre la surchauffe des capteurs solaires thermiques ?

Comment lutter contre la surchauffe des capteurs solaires thermiques ?

Dans une installation solaire thermique classique, les capteurs au regard de leurs performances, fournissent facilement de la chaleur aux ballons de stockage pour la production d’eau chaude sanitaire (CESI) ou aux ballons destinés également à un complément d’énergie pour le chauffage (SSC).
Lorsque l’eau est régulièrement puisée, tout va bien ! Mais la problématique survient notamment pendant la période estivale lorsque les besoins sont réduits, alors même que la production d’énergie est à son maximum.
Ces montées en température élevées provoquent alors des phases de vaporisations régulières, avec également des incidences négatives sur la durée de vie des composants (vase d’expansion, caractéristiques physico-chimique du fluide caloporteur, soupape…).

Vitosol 200-FM : un capteur solaire thermique révolutionnaire

Le dispositif Vitosol 200-FM constitue la réponse à cette problématique de surchauffe, dont la solution se trouve dans le nouvel absorbeur ThermProtect.
En effet, les propriétés optiques du revêtement sélectif varient en fonction de la température. Jusqu'à 75°C de température, ce dernier fonctionne comme un capteur classique (6% de l’énergie solaire est renvoyée vers l’atmosphère). Au-delà, l’émission vers l’atmosphère augmente progressivement, jusqu'à pouvoir atteindre 40% d’émission supplémentaire, et ainsi limiter la montée en température du capteur.

Grâce à sa capacité à modifier sa structure cristalline en fonction de la température, le Vitosol 200-FM permet donc de garantir une température maximale de 145°C au niveau du fluide caloporteur.
Cette performance permet ainsi d’éviter les variations de pression dans l’installation, de préserver le fluide caloporteur et d’augmenter de surcroît le rendement de l’installation.
Il évite également l’ajout d’un dissipateur de chaleur, ou tout autre système de protection du vase d’expansion.

Le soleil : une énergie gratuite

Les capteurs solaires thermiques Vitosol 200-FM peuvent produire jusqu’à 70 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire et représenter un apport efficace pour le chauffage. Une installation équipée de capteurs bien dimensionnés avec une chaudière à condensation comme générateur principal, peut notamment fournir gratuitement plus d’un tiers de l’énergie consommée pour le chauffage.

Grâce à l’association du solaire thermique et d’un générateur de chaleur, l’installation de chauffage obtient en général la classe d’efficacité énergétique A+ (étiquette système).

Le solaire thermique, c'est toujours 100% économique et écologique.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
FRÉMION posté le 24 Octobre 2017
Je souhaite installer dans ma nouvelle maison un chauffe-eau solaire type VITOSOL 141-FM avec ballon bivalent Vitocell 100-B/W d'une capacité de 190 litres; ainsi qu'une chaudière type Vitodens 200-W B2HB version simple service pour le complément ECS et pour le plancher chauffant (80 m²)
denis posté le 25 Octobre 2017
Bonjour "Frémion", merci de l'intérêt que vous portez à notre marque. Le solaire thermique couplé avec une chaudière à condensation est vraiment une excellente solution. Votre contact est enregistré et nous allons vous contacter très vite pour avancer ensemble sur votre projet. Très cordialement.