Blog des experts

Comment entretenir son système de chauffage ?

Comment entretenir son système de chauffage ?

Une installation thermique bien entretenue, c’est l’assurance d’avoir un système de chauffage performant et pérenne, de faire des économies d’énergie et de vivre dans un logement agréable et sûr.

Certains entretiens ont un caractère obligatoire, d’autres sont imposés par les fabricants pour conserver votre garantie commerciale.

Votre installation thermique doit toujours être vérifiée par des professionnels qualifiés. Les contrats d’entretien et de maintenance sont une bonne solution pour avoir l’esprit tranquille.


Entretien obligatoire pour les chaudières

L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire. Le spécialiste vérifie l’installation, la nettoie et effectue les réglages nécessaires. Même si votre chaudière est neuve, il ne faut pas négliger cet entretien qui répond à une obligation légale.

Si vous avez un plancher chauffant, profitez de cette visite pour contrôler l’inhibiteur de boues et procéder si besoin à un désembouage.

N’oubliez pas de purger régulièrement vos radiateurs et évitez de placer des meubles devant, de les couvrir ou de faire sécher du linge dessus.

Du côté des pompes à chaleur

Pour les pompes à chaleur (PAC), seul le contrôle de l’étanchéité du circuit frigorifique est obligatoire. Il doit être réalisé par un professionnel certifié chaque année. Les contrevenants s’exposent à des sanctions financières.

Les constructeurs imposent également la vérification des organes de sécurité, le resserrage des connexions électriques, vérifier l’absence de givre, la température du boîtier compresseur doit être inférieure à 60°C après 10 minutes de fonctionnement… Dans tous les cas, se référer à la notice de maintenance du fabricant.

Si vous avez une PAC aérothermique, veillez à ce que l’unité extérieure ne soit pas obstruée par des feuilles mortes ou tout autre objet.

Bon à savoir

Les chaudières alimentées par biomasse doivent faire l’objet d’un entretien régulier. Pensez à récupérer les cendres, nettoyer les conduits et évitez de charger du bois trop humide qui causerait des dépôts. Surveillez bien la température des fumées. Si elle augmente, cela signifie que votre installation est encrassée.

D’autre part, la livraison de pellets par pulvérisation peut provoquer beaucoup de poussières, il est alors important de bien nettoyer la bâche de stockage ou le silo pour éviter que ces dépôts ne viennent bloquer la vis d’alimentation, voire la casser. Un filtre cyclonique ou anti-poussière est parfois recommandé.

Quant aux chaudières fioul, leur bon fonctionnement est essentiellement lié à la qualité du combustible et au réglage du brûleur. Après la livraison, n’utilisez pas la chaudière pendant quelques heures. Vérifiez également que la crépine n’aspire pas le fond de la cuve où se forment les dépôts, ce qui risquerait de boucher les filtres et le gicleur. Pour les anciennes cuves, il vous sera recommandé de relever de quelques centimètres la crépine ou de la remplacer par une dite « flottante ».

A noter que la norme NF C15-100 impose une liaison équipotentielle, c’est-à-dire que tous les tronçons de distribution doivent être mis à la terre. Pensez-y si vous réalisez des travaux sur le réseau.

Commenter cette publication