Blog des experts

Entretien de la chaudière : que peut-on faire soi-même ?

Entretien de la chaudière : que peut-on faire soi-même ?

Vous avez l’âme d’un bricoleur et vous souhaitez entretenir vous-même votre chaudière ? Pourtant un entretien annuel doit être obligatoirement réalisé par un professionnel. Au-delà de l’aspect réglementaire, cette petite dépense permet de s’économiser bien des soucis !

Depuis le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009, votre chaudière, quel que soit le combustible utilisé, doit être vérifiée, contrôlée et nettoyée par un spécialiste chaque année. Ce dernier doit posséder les qualifications professionnelles prévues à l’article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996. Pour plus de transparence, un décret, entré en vigueur au 1er octobre 2015, est venu renforcer le contrôle de la qualification professionnelle des artisans.

L’entretien est placé sous la responsabilité de l’occupant du logement, locataire ou propriétaire. Un contrat d’entretien peut inclure la visite annuelle, ainsi qu’un ou plusieurs déplacements en cas de pannes et le remplacement de certaines pièces. A étudier selon vos besoins.

La sécurité avant tout

Faire entretenir sa chaudière par un professionnel, c’est l’assurance de consommer moins d’énergie, donc de réaliser des économies tout en émettant moins de polluants pour l’environnement.

C’est aussi prévenir les risques de pannes et assurer une durée de vie plus longue à votre appareil.

Le spécialiste garantit également que votre chaudière fonctionne en toute sécurité. Des contrôles qui ne peuvent être effectués qu’à l’aide d’appareils de mesures vérifiés et étalonnés.

Qualité de combustion, évacuation correcte des produits de combustion, absence de fuite de combustible ou encore ventilation de la pièce où se trouve la chaudière, doivent être examinées pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz invisible est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France.

Les petits gestes d’entretien courant pour votre chaudière

En parallèle de l’entretien obligatoire par un professionnel, vous pouvez effectuer vous-même certains gestes pour préserver votre appareil.

Contrôlez la pression d’eau de votre chaudière, qui doit généralement être maintenue entre 1 et 1,5 bar. En cas de variations trop importantes, contactez votre installateur.
Après avoir purgé vos radiateurs, pensez à remettre de l’eau dans le circuit en ouvrant le robinet de remplissage de la chaudière jusqu’à ce que le manomètre affiche une pression correcte.

Veillez enfin à ce que la pièce où est située votre chaudière soit bien ventilée, en nettoyant notamment les grilles d’aération.

Commenter cette publication