Blog des experts

Tout savoir sur le désembouage de son circuit de chauffage

Tout savoir sur le désembouage de son circuit de chauffage

Votre chaudière n’assure plus un rendement optimal ? Vous devez régulièrement remplacer des pièces ? Vous observez une surconsommation d’énergie ? Votre installation est sans doute victime d’embouage.

Pour limiter et éliminer les dépôts de boues qui nuisent à votre confort et à vos économies, des actions préventives et curatives doivent être mises en œuvre par un professionnel.

Une installation de chauffage désembouée offre un meilleur rendement énergétique. Sa durée de vie est allongée et le budget pour son entretien réduit.

Quand procéder à un désembouage ?

Lorsque vous installez une chaudière neuve, il est fortement recommandé de mettre en place un traitement chimique de prévention. Ce nettoyage et ce rinçage permettent d’éliminer les boues accumulées par l’ancienne installation de chauffage et d’en limiter le développement. Dans une installation embouée, votre équipement flambant neuf peut très vite souffrir d’usure prématurée.

Certains symptômes sont également le signe d’une installation embouée : au moindre doute, n’hésitez pas à contacter un professionnel qui vous conseillera sur les meilleurs traitements à adopter.

Les différents traitements

Lorsqu’un circuit de chauffage est emboué, un traitement spécifique doit être utilisé pour supprimer les boues.

Ce traitement peut être un désembouage chimique. Un produit de nettoyage est injecté dans l’installation et circule pour éliminer les dépôts. Un rinçage est ensuite effectué.

Quant au désembouage hydrodynamique, il n’utilise aucun produit chimique. Cette technique consiste à injecter un mélange d’eau et d’air pulsé qui va décoller les dépôts qui seront ensuite évacués grâce à un rinçage. Un pré-désembouage chimique s’avère nécessaire si l’installation est fortement embouée.

Comment prévenir l’embouage dans une installation de chauffage ?

Après un désembouage chimique et/ou hydrodynamique, il est préconisé d’injecter un inhibiteur de corrosion au circuit de chauffage qui ralentit la formation des boues.

Autre élément préventif à mettre en œuvre, l’installation d’un pot à boues ou désemboueur magnétique, sur le retour du chauffage juste avant la chaudière ou la pompe à chaleur. Ce dernier protège votre générateur et prolonge les bienfaits du désembouage, en captant les particules de boues en suspension dans l’installation.

Vous pouvez également faire analyser régulièrement par un laboratoire la composition de l’eau du circuit de chauffage. Cela vous aidera à déterminer les actions à mener.

Commenter cette publication