Blog des experts

7 conseils pour un mode de vie “durable”

7 conseils pour un mode de vie “durable”

Vivre durablement et donc penser aux générations futures : tel est le défi majeur proposé à notre société de consommation. Bon nombre de nos concitoyens sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle “quelque chose doit changer”. Mais par où commencer ? Comment intégrer réellement la protection de l'environnement et du climat dans notre vie quotidienne. La durabilité est une question complexe, et il ne suffit pas de changer une seule chose. Néanmoins, chaque acte contribue à l’effort collectif vers un mode de vie durable.

Mais en fait, c’est quoi un mode de vie durable ?

Il est difficile de définir clairement le concept de durabilité. Les idées de base qui la sous-tendent sont connues depuis des siècles. Mais pendant longtemps, il n'y a pas eu de mot pour cela. Fondamentalement, les gens ont toujours essayé de vivre selon ce principe. Un mode de vie durable signifie ne pas consommer plus que ce qui peut être cultivé, régénéré ou rendu disponible à l'avenir. C'est surtout dans le cas des peuples autochtones que l'on peut encore aujourd'hui observer les plans d'action correspondants. En règle générale, ils ne produisent ou ne prélèvent que ce dont ils ont vraiment besoin.
La durabilité est apparue pour la première fois comme un terme dans la littérature forestière du 18ème siècle. Cependant, le concept de l'époque reposait davantage sur des intérêts économiques que sur la protection de l'environnement.
Ce n'est qu'avec les conférences des Nations Unies dans les années 80 et 90 qu'une image un peu plus claire de la durabilité s'est développée. Depuis lors, la principale préoccupation est de “vivre de telle sorte qu'une vie digne d'être vécue soit encore possible sur terre pour les générations futures”.

4 conseils essentiels pour vivre “durablement”

Si l'on examine l'ordre du jour des Nations Unies en matière de développement durable, il apparaît clairement à quel point la question est complexe. Car l'agenda est lié à divers objectifs individuels, tels que l'éradication de la faim et de la pauvreté ou la création de droits égaux pour les femmes et les hommes. L'agenda aborde également les objectifs dans les domaines de l'éducation, de la justice et de l'industrie. Bref, le spectre est très large.
De manière plus modeste et pragmatique, voici quelques conseils simples que chacun peut suivre dans sa vie quotidienne.

Se nourrir “durablement”

Lorsqu'il s'agit de nutrition, prêter attention à la durabilité signifie avant tout utiliser les ressources avec parcimonie. Cela signifie que ni la nourriture ni les ressources ne sont gaspillées dans la production ou le transport de ces produits. De plus, cela garantit que votre propre empreinte de CO2 n'est pas trop importante.
En fin de compte, cela signifie autant que possible de :
- mettre l'accent sur les produits régionaux et saisonniers
- réduire la consommation de viande
- préparer régulièrement des “restes” de nourriture
- jeter moins de nourriture
- stocker correctement les aliments pour qu'ils restent frais plus longtemps.

Adopter des comportements “durables” dans la maison

Un mode de vie durable ne signifie pas seulement économiser de l'énergie en se passant d'un sèche-linge et en séchant mieux votre linge sur le balcon ou dans le jardin. Cela signifie également réduire l'utilisation des produits de nettoyage et des détergents. L'énergie et les ressources peuvent ainsi être réduites, en particulier lorsqu'il s'agit de laver le linge. Il existe ainsi de multiples comportements que vous pouvez mettre en oeuvre au quotidien vers une vie plus durable. En voici quelques exemples parmi tant d’autres :
- utiliser des stylos rechargeables et crayons de couleur non toxiques
- préférer les récipients en verre plutôt qu’en aluminium
- choisir les appareils électroménagers écoénergétiques
- faire tourner le lave-vaisselle ou le lave-linge à pleine charge
- utiliser des bouteilles rechargeables
- choisir des remèdes “maison” pour l'élimination des taches
- mettre en place des limiteurs de débit sur les robinets d’eau
- fermer le robinet d’eau pendant le brossage des dents...
Pour un mode de vie durable, la règle générale est la suivante : faites attention aux matériaux utilisés. Les plastiques classiques, en particulier, sont très gourmands en ressources pour la production. De plus, contrairement au verre, il ne peut être recyclé que dans une mesure limitée.

Chauffer de façon durable

Conserver les ressources, réduire les besoins en énergie et minimiser autant que possible les pertes de chaleur. Ce sont les facteurs les plus importants pour un chauffage durable. Avec les nouvelles technologies et les solutions d’aujourd’hui (pompes à chaleur, générateurs hybrides, piles à combustible), ou même avec les chaudières à condensation, il est possible de réduire considérablement la consommation d’énergies fossiles, avec l'utilisation d'énergies durables.
Les nouvelles technologies ont également apporté leur aide dans le réglage plus fin des températures. Il est aujourd’hui beaucoup plus facile de programmer une température ambiante souhaitée et appropriée à chaque pièce.

Ventiler correctement dans le contexte de la durabilité

Le bon chauffage va de pair avec la bonne ventilation, même lorsqu'il s'agit de vivre durablement. La ventilation double-flux ne fournit pas d'air frais et n'empêche pas les pertes de chaleur excessives. Bien au contraire. Alors pour éviter des pertes d’énergie inutiles, il est donc préférable d'aérer plusieurs fois par jour pendant quelques minutes. En été, la ventilation ne doit pas non plus être négligée. Et c’est bien souvent le “bon moment” qui est crucial. Les heures tardives du soir et tôt le matin sont les meilleures.


3 conseils supplémentaires pour une vie plus durable


Mais ce n'est pas seulement dans nos comportements à la maison ou encore dans notre consommation de chauffage et d'électricité qu'il faut appliquer les bons réflexes d’une vie plus durable. Elle affecte également d'autres domaines de la vie, comme l'utilisation d'Internet, l'habillement ou les activités de loisirs.

Vivre durablement - c'est aussi une question de mode

Depuis quelques années, la devise "vivre durablement" joue également un rôle de plus en plus important dans la mode. Cela s'applique non seulement aux vêtements, mais aussi aux cosmétiques. Ici, il faut faire attention aux labels environnementaux, par exemple pour les vêtements fonctionnels, ou aux labels écologiques pour le maquillage et le gel douche. Il est également payant de dépenser quelques euros de plus pour une bonne qualité. Cela vaut particulièrement pour la longévité des vêtements, par exemple en utilisant les bons détergents et en observant les instructions de lavage appropriées. Les vêtements sont produits en plusieurs étapes et avec une forte utilisation de ressources telles que l'eau. Par conséquent, il ne devrait pas s'agir d'un produit jetable. Dans le cas des cosmétiques, de bons ingrédients doivent également être garantis. Au mieux, la micro-plastie ne devrait pas être incluse et la production de produits sans expérimentation animale est également un pas dans la direction d'un mode de vie durable.

Consommation durable - Électronique et Internet

D’une part, il n’est pas toujours utile de disposer du modèle le plus actuel en matière d’équipement électronique, et d'autre part, le concept de recyclage devrait être encore plus mis en avant ici. Des éléments tels que le cobalt ou le coltan sont généralement extraits dans les régions en guerre civile et sous forme de travail des enfants. La responsabilité sociale fait également partie d'une vie durable.
De plus, la consommation d'énergie est maintenant extrêmement élevée malgré les indications des classes d'efficacité énergétiques. Les écrans sont de plus en plus gros, l'internet est devenu indispensable partout et tout le temps, et la tendance est à la multiplication des écrans dans un même foyer !
Par conséquent, pour réduire nos consommations, il faut :
- désactiver les appareils plutôt que les laisser en mode veille
- passer à l'électricité verte
- les DEEE (Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques) ne doivent pas être éliminés avec les déchets ménagers, mais envoyés chez un grossiste ou dans un centre de recyclage
- privilégier les équipements écoénergétiques.

S'amuser avec un mode de vie durable

Le principe d'un mode de vie durable peut également être bien intégré dans l'organisation du temps libre ou l'exercice des loisirs. Les jeux, livres ou autres vêtements peuvent être échangés ou achetés d'occasion. Dans le cas contraire et pour générer moins de gaspillage, une attention particulière doit être accordée à l'éco-étiquetage et à la longévité.

Quand il s'agit de voyager, vivre durablement signifie réduire autant que possible les émissions de CO2. Optimiser ses voyages professionnels est une pratique qui s’installe aujourd’hui dans les entreprises, tout comme le co-voiturage est aussi une alternative. En outre, il existe désormais de nombreux labels de qualité pour l'hébergement ou les campings. Il est également très important de respecter la nature sur le lieu de villégiature. Particulièrement dans les réserves naturelles, vous devez faire attention à la réglementation.

En résumé
La liste des conseils pour un mode de vie durable pourrait se poursuivre à l'infini. Fondamentalement, il est important d'être conscient des conséquences de ses propres actions. Tous les changements utiles ne seront pas mis en place du jour au lendemain tant il est difficile de renoncer ou de changer des habitudes vécues pendant de longues années. Néanmoins, ce sont tous nos petits pas qui vont progressivement contribuer à une vie plus durable.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication