Blog des experts

Quels facteurs externes influencent ma consommation et facture d'énergie ?

Quels facteurs externes influencent ma consommation et facture d'énergie ?

S’il est évident que la consommation d’énergie d’un logement est fortement impactée par la performance de son système de chauffage, des facteurs connexes, bien souvent externes, influencent également la facture d'énergie.
Petit tour d’horizon des actions possibles…

La maison


Les caractéristiques de votre maison ou de votre appartement, sa situation ainsi que son orientation vont définir un comportement thermique qui lui sera propre. Les matériaux de construction utilisés et le niveau d’isolation vont influencer son inertie thermique c’est-à-dire sa capacité en hiver à retenir la chaleur intérieure et en été à limiter les surchauffes.
Que ce soit pour une construction neuve ou en rénovation, il conviendra de limiter les ouvertures et volumes à chauffer exposés au nord et de prévoir une isolation efficace. Enfin, tout investissement sur des travaux d’isolation vous permettra dès la saison hivernale suivante d’en constater les bénéfices : votre facture d’énergie devrait connaître une baisse.

Les ENR


Pour votre projet de construction, favorisez l’emploi de générateurs de chaleur hybrides ou de solutions utilisant plusieurs énergies de manière à bénéficier du meilleur tarif au kWh dans le temps. En rénovation, pensez énergie solaire ou remplacez votre ancien chauffe-eau traditionnel par un chauffe-eau thermodynamique !
Vous optez pour une chaudière fioul ou gaz ? Privilégiez toujours un modèle à condensation afin d'exploiter au maximum la ressource énergétique. N’oubliez pas que le gaz naturel vous est facturé sur son Pouvoir Calorifique Supérieur, et que vous payez donc les calories contenues dans son potentiel de condensation.

Le réseau de distribution de chaleur


Des tuyaux peu ou non isolés entraînent de vastes pertes d’énergies. Sachant que toute perte calorique des tuyaux d'eau chaude et de chauffage représente une perte d'énergie qui pourrait être évitée, il est important d'utiliser une isolation thermique efficace. Les chaudières amènent l'eau à la bonne température, puis celle-ci est transportée par la tuyauterie. Vous devez donc l'isoler thermiquement pour que l'eau conserve au maximum sa température jusqu'à sa destination. Utilisez pour cela de l'isolation de tuyau préfabriquée par exemple.


Si vous avez l’intention d’investir dans un nouveau générateur de chaleur, plusieurs actions sont possibles sur le réseau hydraulique existant ainsi que sur  les émetteurs tels qu’un nettoyage du circuit ou le remplacement des radiateurs anciens par de nouveaux fonctionnant avec un régime d’eau moins élevé (pour une même puissance fournie, une température de départ de 50°C seulement est nécessaire là où il fallait 70°C auparavant).
Si vous en êtes équipés ou si vous aviez l’intention d’en faire installer, il convient de limiter l’utilisation de cache-radiateurs et autres tablettes venant réduire l’émission de chaleur et forcer une compensation par le générateur de chaleur.

Adopter les bonnes habitudes pour diminuer sa facture d'énergie


La manière d’utiliser votre installation de chauffage à eau chaude peut influer grandement sur votre consommation, et sur votre facture annuelle d’énergie.
Le plus important est le choix des consignes de température de chauffage et d’eau chaude pour votre habitation.

  • Pour le chauffage

Rappelez-vous que 1°C en moins pour votre température ambiante fait chuter la consommation d’énergie jusqu’à 7%.
Faites installer des vannes thermostatiques sur vos radiateurs y compris si vous êtes déjà équipé d’une régulation en fonction de l’extérieur. Vous pourrez alors bénéficier d’un réglage de température adapté à chaque pièce ainsi que des apports solaires gratuits ou provenant d’un âtre par exemple.
Essayez de limiter l’abaissement de température de nuit à 2 ou 3°C de moins que la température ambiante choisie pour la journée.
Lors de vos absences prolongées, pensez à réduire la consigne de température ambiante : utilisez le programme vacances ou abaissez les deux consignes de jour et de nuit à la même valeur.

  • Pour l’eau chaude

En réduisant la température de stockage de l’eau chaude sanitaire de 60°C à 48°C, vous pouvez réaliser une économie de 25%.

Enfin lorsque la régulation de votre chaudière ou de votre pompe à chaleur le permet, utilisez les programmes horaires pour l’eau chaude et le chauffage en les personnalisant pour les adapter au plus près à vos usages et habitudes de vie.

Pour vous aider dans tous ces choix et piloter votre installation au plus juste de vos besoins y compris pour les imprévus, modernisez votre installation de chauffage et connectez la !
Découvrez ici notre solution de connectivité et nos applications intuitives avec assistants de programmation du chauffage et de l’eau chaude.

Et le prix des énergies ?


Les fluctuations du coût des énergies peuvent impacter fortement votre facture annuelle d’énergie. Des associations ou fournisseurs du domaine de l’énergie proposent des baromètres actualisés chaque mois vous permettant de connaître le prix d’un kWh quel que soit le type de chauffage. Depuis quelque temps déjà, de nouveaux acteurs sont apparus sur le marché et il vous est possible de faire jouer la concurrence pour rechercher le meilleur compromis entre tarifs, services et outils de suivi de votre consommation.
A vous de jouer.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication