Blog des experts

Quelle énergie choisir lorsque l’on n’a pas accès au chauffage au gaz naturel ?

Quelle énergie choisir lorsque l’on n’a pas accès au chauffage au gaz naturel ?

Avec l’arrivée sur le marché de nouveaux générateurs de chaleur, ne pas avoir son logement raccordé au réseau de gaz naturel n’est plus un problème. Gros plan sur les solutions alternatives.

Pour une construction neuve, la réglementation thermique RT 2012 impose le recours aux énergies renouvelables. Lorsque vous réalisez l’étude thermique de votre logement, les professionnels vous accompagnent pour définir les meilleures solutions, permettant de respecter les exigences chiffrées de performance énergétique.

Selon vos besoins, vous pouvez choisir une pompe à chaleur géothermique ou aérothermique, méthode de chauffage qui comporte de nombreux avantages. Avec l’énergie électrique fournie au compresseur, les pompes à chaleur puisent l’énergie gratuite et inépuisable du sol, de l’eau ou de l’air.

Vous pouvez opter pour l’énergie fioul ou gaz propane, à condition d’en exploiter pleinement le potentiel en choisissant une chaudière à condensation. Les nouvelles chaudières fioul à condensation sont équipées d’une technologie novatrice qui permet de moduler la puissance, comme une chaudière gaz.

En fonction de votre lieu d’habitation, de vos possibilités d’approvisionnement et de stockage, vous disposez également d’un large choix de chaudières biomasse. Les modèles utilisant des granulés de bois, également appelés pellets, sont particulièrement intéressants : ce type de chaudière automatique offre un confort d’utilisation équivalent à celui d’une installation au fioul ou au gaz, puisqu’elle est capable de moduler sa puissance.

Et enfin, n’oublions pas l’énergie solaire, inépuisable et gratuite, qui représente toujours un excellent complément à toutes les solutions classiques : qu’il s’agisse de capteurs solaires thermiques pour la production de l’eau chaude sanitaire ou du pré-chauffage de l’eau de chauffage, ou de panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité.

Rénovation : choisir la bonne énergie pour son chauffage

Pour votre projet de rénovation, les énergies dont vous disposez sont sensiblement les mêmes que lors d’une construction neuve : on retrouve l’énergie électrique, le fioul, le gaz propane et le bois. Au-delà du choix de l’énergie, c’est la technologie utilisée qui permettra d’optimiser sa consommation grâce à l’emploi d’une chaudière à condensation ou d’une PAC, par exemple.

Si vous ne souhaitez pas engager de travaux trop importants, la PAC devra fonctionner avec les émetteurs de chaleur déjà en place. Il est ainsi déconseillé d’installer une PAC air/eau si vos radiateurs utilisent une température d’eau élevée (75°) et si vous résidez dans une région aux hivers rigoureux.

Il peut être intéressant de réaliser en amont des travaux d’isolation thermique afin de diminuer la température d’eau moyenne du circuit de chauffage (55° maximum). Cela vous permettra de choisir parmi les PAC les plus performantes du marché.

Avec un coût actuellement inférieur au gaz naturel et aux granulés livrés, le fioul constitue également une solution à étudier. Cette énergie doit être utilisée avec une chaudière à condensation, bien plus performante qu’un appareil standard et avec un rendement saisonnier supérieur aux 86 % imposés par la nouvelle réglementation européenne ErP.

Par ailleurs, vous pouvez profiter du chantier engagé pour le remplacement de votre chaudière pour y inclure une extension solaire thermique : cela permettra un amortissement plus rapide du coût de l’installation. En appoint pour la production d’eau chaude ou le chauffage, vous pouvez choisir un système à condensation fioul associé à des capteurs solaires thermiques.

Enfin, si votre logement ne peut pas être raccordé au réseau de gaz naturel, il existe une autre énergie fossile : le gaz propane, également appelée GPL (gaz de pétrole liquéfié). Cette énergie doit être stockée dans une citerne enterrée ou en surface. Elle permet d’installer une chaudière gaz à condensation ou un générateur hybride compact, composé d’une chaudière gaz à condensation et d’une PAC.

De réputation assez coûteuse, le propane fait l’objet actuellement de campagnes promotionnelles. Certains distributeurs proposent en effet des contrats de longue durée avec un tarif proche du kWh de fioul.

Commenter cette publication