Blog des experts

5 bonnes raisons de ne pas couper sa chaudière en été

5 bonnes raisons de ne pas couper sa chaudière en été

Les vacances d’été approchent ! Pendant une absence prolongée, l’alimentation électrique des chaudières équipées d’une régulation analogique, digitale ou d’un aquastat ne doit pas être coupée.

Pour éviter les problèmes au début de la saison de chauffe, voici 5 bonnes raisons de ne pas débrancher sa chaudière en été :

Vos paramètres sont sauvegardés

Les régulations des chaudières possèdent des accumulateurs (piles, condensateurs ou batteries) capables de sauvegarder les paramètres de l’installation en cas de coupure de courant de quelques minutes ou de quelques heures. Vos préférences de programmation ainsi que des paramètres hydrauliques sont ainsi gardés en mémoire.
Une coupure de courant prolongée peut entraîner la perte de ces données. Certains paramètres relevant de la compétence de l’installateur, une intervention sera nécessaire pour les reprogrammer.

Vos pompes de circulation sont protégées

Lorsque l’on coupe l’alimentation électrique d’une installation de chauffage, on la prive de la fonction « dégommage de pompe ». En mode veille, la chaudière fait en effet fonctionner la pompe quelques minutes chaque jour. Cela évite que le mécanisme ne se grippe.
Au retour de la saison de chauffe, si la pompe est bloquée, le chauffage ne pourra pas s’enclencher et un professionnel devra intervenir.

Vous prévenez la formation de dépôts

Le fluide caloporteur qui circule dans l’installation de chauffage est chargé de particules. Grâce à la fonction « dégommage de pompe » qui maintient la pompe en mouvement, ces particules ne peuvent se déposer.
Cette fonctionnalité éloigne le risque de corrosion ou de bouchon.

Vous évitez la formation de légionelles

Pour une chaudière équipée d’un préparateur d’eau chaude, maintenir la température du ballon à 50° permet d’éviter la prolifération de légionnelles. L’isolation des cuves étant très performante, la consommation d’énergie est minime.
Au retour de vacances, le ballon peut être monté à une température de 60° pour supprimer tout risque de bactéries, avant de reprogrammer la température de consigne.

Vous maintenez la qualité du combustible

Lorsque le gaz stagne dans les canalisations, son pouvoir d’inflammation peut être altéré.
Certains fabricants ont mis en place une fonction d’allumage intermédiaire, permettant de renouveler le combustible dans la conduite d’alimentation.
Ce système prévient la mise en sécurité du brûleur au début de la saison de chauffe.

Commenter cette publication