Blog des experts

Un nouveau siège social à la pointe des technologies

Un nouveau siège social à la pointe des technologies

Utilisant à 99,5 % les énergies renouvelables, le nouveau siège social de Viessmann France est une véritable vitrine des solutions les plus novatrices en matière de performance énergétique et de respect de l’environnement.

Les émissions annuelles de CO2 ne représentent que 693 kg, une quantité très faible puisque cela correspond à environ ce que rejettent par an deux personnes en respirant ! Les rejets de NOx sont de 78 g par an, l’équivalent d’environ 500 km avec un monospace diesel équipé d’un filtre à particules.

A proximité immédiate de l’usine implantée à Faulquemont en Moselle depuis 1972, le siège de l’entreprise a bénéficié d’un investissement de 11 M€. Il occupe un bâtiment de 3 200 m2 sur quatre niveaux et abrite les services centraux de Viessmann, ainsi que l’agence Lorraine-Bourgogne.

Centre névralgique de l’Académie Viessmann, un étage est entièrement dédié à la formation. Les professionnels des secteurs du chauffage, du sanitaire et du génie climatique y suivent des formations techniques et qualifiantes. Ils expérimentent également les produits en situation réelle dans les salles de démonstration.

Des solutions énergétiques avant-gardistes

Comptant parmi les leaders mondiaux du chauffage, Viessmann s’attache à développer des solutions innovantes, efficientes et respectueuses de l’environnement. Ce sont ces mêmes valeurs qui ont servi de socle à la construction du nouveau siège social qui utilise presque exclusivement les énergies renouvelables pour couvrir ses besoins en chauffage et climatisation.

Pour transformer en chaleur ou en froid l’énergie du soleil, de l’air et de la terre, un local chaufferie multi-énergies s’appuie sur les technologies suivantes :

  • Une arche solaire de 323 m² de capteurs tubes sous vide Vitosol 200-T
  • Un aéroréfrigérant de 314 kW
  • 28 sondes géothermiques de 99 mètres de profondeur
  • Une pompe à chaleur (PAC) à absorption (puissance froid : 30 kW)
  • Une PAC réversible (chaud : 180 kW, froid : 150 kW)
  • Une centrale de traitement d’air d’un débit de 22 000 m3/h
  • Une chaudière murale gaz Vitodens 200-W de 60 kW
  • Récupération de la chaleur des chaudières des salles de démonstration de l’étage inférieur.

En été, le bâtiment est rafraîchi à l’aide des sondes géothermiques via le système « Free Cooling ». Si cela ne suffit pas, la PAC à absorption alimentée par le solaire prend le relais. En cas de fortes chaleurs, la PAC réversible, approvisionnée par les sondes géothermiques ou l’aéroréfrigérant, est mise en route.

En période froide, la PAC fonctionne avec les sondes géothermiques ou l’aéroréfrigérant en fonction de la température extérieure. Selon l’ensoleillement, l’énergie générée par l’arche solaire intervient en relève. La chaudière gaz n’est utilisée qu’en appoint pour couvrir 1 % des besoins en chauffage.

15 panneaux photovoltaïques de 3,6 kWc, destinés à l’autoconsommation, sont également installés sur la terrasse.

Commenter cette publication