Blog des experts

Comment l’énergie solaire peut-elle être transformée en chaleur utile ?

Comment l’énergie solaire peut-elle être transformée en chaleur utile ?

Pour transformer les rayons du soleil en énergie calorifique utile, les capteurs solaires nécessitent l’installation d’un absorbeur. Cet absorbeur constitue le cœur d’un capteur solaire. Depuis la tôle de l’absorbeur protégée par un revêtement, la chaleur est transmise à un fluide caloporteur liquide via des conduites soudées, pressées ou brasées.

Le choix de l’absorbeur solaire

L’absorbeur solaire se compose la plupart du temps d’une tôle de cuivre, d’aluminium ou de verre. Le revêtement appliqué sur la tôle est hautement sélectif, c’est-à-dire qu’il permet de transformer le plus possible le rayonnement entrant en chaleur (haute absorption, α = Alpha) et de réduire au minimum la perte de chaleur par dissipation de l’absorbeur chaud (émission réduite, ε = Epsilon). Les tôles sont soit galvanisées (absorbeur chrome noir), soit conçus par un dépôt de vapeur (absorbeur aux couches bleues).

Les deux procédés présentent une haute sélectivité, les couches se différencient clairement par leur résistance aux influences de l’environnement (l’atmosphère saline sur le littoral par exemple) ainsi que par leur comportement à l'absorption ou l’émission à différentes températures. Ce dernier point a cependant des conséquences limitées sur le fonctionnement d’une installation solaire et peut être considéré comme négligeable lors de la planification de l’installation. La tuyauterie de l’absorbeur exposée à la lumière du soleil peut être laquée en noir mat, ce type de revêtement n’étant actuellement plus utilisé pour l’absorbeur lui-même, ce dernier apparaissant bleuâtres ou verdâtres selon l’angle de vision.

Commenter cette publication