Blog des experts

Comment choisir son chauffage en appartement ?

Comment choisir son chauffage en appartement ?

Vous souhaitez installer une solution de chauffage dans votre appartement ?

Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, le choix d’un nouveau système de chauffage individuel ne se fait pas à la légère. Celui-ci doit être adapté à vos besoins et aux caractéristiques de votre logement.

Dans un appartement, la question de l’encombrement est primordiale. Il s’agit de bien évaluer l’espace dont vous disposez pour installer le générateur de chaleur. Sans cave, ni cellier, une solution compacte devra être posée dans la cuisine.

Déterminez ensuite la puissance de chauffage dont vous avez besoin. Cette dernière, exprimée en kilowatts (kW), est établie par un professionnel pour déterminer au plus juste le dimensionnement de l’installation.

Une nouvelle réglementation à partir du 26 septembre 2015

La directive européenne ErP définit des critères minimum de rendement énergétique. Pour les générateurs d’une puissance jusqu’à 400 kW, le rendement saisonnier – rendement réel moyen de l’appareil – doit atteindre 86 % (dérogation accordée à certaines chaudières gaz raccordées sur cheminée collective). De fait, les chaudières basse température seront exclues du marché.

La chaudière gaz à condensation apparaît ainsi comme la meilleure solution de chauffage en appartement.

Les besoins en eau chaude sanitaire

Selon le nombre de personnes vivant dans l’appartement, l’équipement sanitaire et l’utilisation simultanée ou non de l’eau chaude, il existe plusieurs solutions.

Dans un appartement occupé par deux personnes avec une seule salle de bains, un système de production d’eau chaude sanitaire instantanée peut être suffisant. Pour davantage de confort, optez pour la micro-accumulation. La chaudière à condensation double-service raccordée sur cheminée ou ventouse est conçue pour être installée dans une cuisine.

Le ballon d’eau chaude offre un débit de soutirage plus important et une utilisation simultanée de l’eau chaude. Finies les douches écossaises ! Au choix, un ballon à serpentin ou un ballon à système de charge (échangeur à plaques). Ce dernier possède des performances plus élevées, mais nécessite la pose d’un adoucisseur si l’eau sanitaire est dure.

Dans la gamme des produits compacts et combinés, il existe des chaudières à condensation murales équipées d’un ballon d’eau chaude, ainsi que des appareils à poser au sol dans un cellier si le raccordement est possible.

Si vous possédez suffisamment d’espace ou si vous avez besoin d’un ballon de grande capacité, des solutions non combinées sont également disponibles.

Enfin, pourquoi ne pas installer une chaudière à condensation uniquement dédiée au chauffage et un ballon thermodynamique ? Une solution intéressante à la condition de posséder un local adapté aux préconisations du fabricant.

Commenter cette publication