Blog des experts

Tout savoir sur les 3 systèmes de production d’eau chaude sanitaire (ECS)

Tout savoir sur les 3 systèmes de production d’eau chaude sanitaire (ECS)


Chaudière à production instantanée, à micro-accumulation ou à accumulation, il existe plusieurs systèmes pour produire l’eau chaude sanitaire (ECS). Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Chaudière à production instantanée (sans réserve d’eau chaude)

2 types de production existent : la production d’ECS instantanée directe & la production d’ECS instantanée indirecte

Dans le cas d’une production instantanée directe, l’eau est chauffée à l’ouverture du robinet puis maintenue en température pendant le puisage. L’eau froide pénètre dans un corps de chauffe, elle est réchauffée directement par la chaleur émise du brûleur.

Une chaudière à production instantanée indirecte est quant à elle équipée d’un échangeur de chaleur à plaques. Cette production est dite indirecte car l’eau du chauffage transite dans cet échangeur pour chauffer l’eau sanitaire.

  • Avantages :

- Vous ne chauffez que l’eau que vous utilisez
- Vous obtenez de l’eau chaude de manière continue et illimitée
- L’encombrement est réduit
- L’investissement financier est limité

  • Inconvénients :

- La température de l’eau étant proportionnelle au débit, plus ce dernier est élevé et moins l’eau aura le temps de chauffer. Difficile dans ces conditions de remplir une baignoire à la bonne température et gare aux douches écossaises en cas de soutirage simultané.
- En n’utilisant qu’un faible débit d’eau pour se brosser les dents par exemple, l’eau chaude n’est pas disponible car il existe un débit minimum pour déclencher la production d’ECS.
- Attention aux dépôts de calcaire dans l’échangeur à plaques. Un traitement anti-calcaire est indispensable si l’eau sanitaire est dure.
- Le brûleur doit supporter des marches/arrêts fréquents.

  • Conclusion :

Avec une seule salle de bains et une famille de deux à trois personnes, une chaudière à production instantanée est une solution intéressante, surtout lorsqu’il n’y a pas assez d’espace pour installer un ballon d’eau chaude.

Chaudières à micro-accumulation

Une chaudière à micro-accumulation est une chaudière à production d’ECS instantanée, intégrant une petite réserve d’eau sanitaire qui est généralement maintenue à la température d’eau chaude choisie par l’utilisateur. Cette fonction gérée par la régulation est appelée « fonction confort ».
Selon les fabricants, cette réserve d’eau sanitaire est stockée au choix dans un petit ballon ou au sein d’un échangeur à plaques spécifique dont le volume a été volontairement augmenté.

D’autres chaudières sont équipées, en plus de l’échangeur à plaques, d’une réserve d’eau de chauffage. Ce volume d’eau, appelé « volume tampon », est maintenu à une température élevée pour venir chauffer rapidement l’échangeur à plaques au moment du soutirage.
Le volume tampon d’eau de chauffage peut être intégré dans le vase d’expansion de la chaudière. Il est volontairement surdimensionné et équipé d’une sonde servant à son maintien en température.

Illustration : échangeur à plaques Viessmann pour système de micro-accumulation
 Sur le dessus de l’échangeur : l’emplacement pour la sonde de maintien en température

  • Avantages :

- L’encombrement est identique à celui d’une chaudière à production instantanée.
- La température de l’eau chaude est plus stable, même en cas d’utilisations simultanées.
- De l’eau chaude est disponible pour les puisages de faible débit et sans solliciter le brûleur.
- Les pertes thermiques sont réduites.

  • Inconvénients :

- Une fois la réserve d’eau consommée, vous retrouvez les mêmes inconvénients que pour une chaudière à production instantanée.
- L’investissement est un peu plus élevé.

  • Conclusion :

La micro-accumulation est un bon compromis entre la production instantanée et l’accumulation.

Chaudière à accumulation

La chaudière à accumulation permet de produire et stocker un volume important d’eau chaude. Le ballon peut être intégré à la chaudière ou séparé. Il existe deux systèmes : le ballon à serpentin ou le ballon à système de charge (échangeur à plaques) aux performances plus élevées, mais il est plus sensible au calcaire.

  • Avantages :

- L’eau chaude est disponible immédiatement.
- La température de l’eau est constante et le débit important, autorisant les utilisations simultanées.
- Le brûleur est préservé car son temps de fonctionnement est plus long.

  • Inconvénients :

- L’encombrement peut être plus important, bien que des produits compacts chaudière/ballon existent avec un encombrement au sol très faible
Exemple : La Vitodens 222F, munie d’un ballon intégré de 130 litres, occupe seulement 60cm2 au sol
- L’investissement est plus élevé.
- Pour éviter les déperditions thermiques, il faut veiller à ne pas surdimensionner le ballon.

  • Conclusion :

La chaudière à accumulation offre un excellent confort sanitaire. C’est la solution idéale pour les logements avec plusieurs salles de bains.

Commenter cette publication