Blog des experts

A quoi sert le groupe de sécurité d’un chauffe-eau ?

A quoi sert le groupe de sécurité d’un chauffe-eau ?

Assurant quatre missions, le groupe de sécurité est un élément indispensable au bon fonctionnement du préparateur d’eau chaude sanitaire (chauffe-eau, préparateur indépendant, ballon d’eau chaude…). L’installation et l’entretien de ce système de protection ne doivent pas être négligés.

La soupape de sécurité protège la cuve contre les excès de pression

Pendant la phase de production d’eau chaude, la température de l’eau augmente ainsi que la pression. Il y a dilatation de l’eau dans un volume constant. Pour des raisons de sécurité, la pression doit être limitée afin d’être inférieure à la pression de service de la cuve. Des variations importantes de pression peuvent être à l’origine d’une détérioration prématurée du revêtement émaillé du ballon.
La soupape de sécurité, intégrée et réglée à 7 bars, libère ainsi une petite quantité d’eau, pouvant représenter jusqu’à 3 % du volume d’eau de la cuve.
Pour ne pas perdre cette eau, un vase d’expansion sanitaire peut être installé entre le groupe de sécurité et l’arrivée en eau froide. Ce dispositif permet de maintenir une pression quasi constante, l’ouverture de la soupape de sécurité n’étant ainsi pas nécessaire.
A noter : Pour éviter les dépôts de calcaire, la manœuvre de la soupape doit être réalisée une fois par mois.
Il faut également vérifier que la pression du réseau d’eau froide est inférieure à 3 bars. Si ce n’est pas le cas, la pose d’un réducteur de pression est recommandée.

Le robinet d’arrêt isole la cuve du circuit d’alimentation en eau froide

Pour éviter qu’il ne se grippe, le robinet est à manœuvrer une fois par an.
Lors de l’installation, il est important de prévoir la pose de deux manchons diélectriques sur les raccords eau froide et eau chaude du ballon afin d’empêcher toute corrosion.
D’autre part, les liaisons équipotentielles définies selon la norme NFC15-100 doivent obligatoirement être respectées, c’est-à-dire qu’il faut mettre à la terre tous les tronçons de distribution hydraulique.

Le clapet anti-retour intégré empêche tout retour de l’eau chaude dans le circuit d’alimentation en eau froide

Cette fermeture automatique du clapet est actionnée par le différentiel de pression entre l’eau froide du réseau et l’eau chaude dans la cuve.

L’ouverture manuelle de la soupape de sécurité permet de vidanger le ballon d’eau chaude

Il faut au préalable couper l’alimentation électrique du ballon au niveau du disjoncteur et faire attention aux risques de brûlures. L’orifice de vidange du groupe de sécurité est à raccorder à l’évacuation par un kit siphon.
La vidange est possible si le groupe de sécurité est placé sous le niveau bas de la cuve. Il est toutefois recommandé d’installer le groupe de sécurité au-dessus du niveau d’eau de la cuve. Cette configuration évite l’entartrage du groupe, son exposition à des températures élevées et la vidange du ballon si le groupe de sécurité doit être remplacé.

Vous avez un projet de chauffage déjà assez concret ? Vous commencez à vous renseigner sur un projet, en neuf ou en remplacement d’une installation existante ?
Remplissez le formulaire suivant ; nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Commenter cette publication
Jacob posté le 11 Avril 2017
Bonjour, j'aimerais utiliser ce système dans ma maison pourriez vous me faire un devis détailler avec plusieurs solution? 0628417897