Blog des experts

Combiner chaudière fioul & énergies renouvelables pour plus d’économies

Combiner chaudière fioul & énergies renouvelables pour plus d’économies


Porté par un triple constat (énergie quasi-incontournable dans les zones non desservies au gaz naturel, baisse du cours du pétrole, arrivée sur le marché de nouvelles variantes à très basse teneur en soufre), le fioul s’affirme toujours comme une énergie compétitive, moderne et plus respectueuse de l’environnement. Pour profiter des avantages de ce combustible, quoi de mieux que de l’intégrer dans une solution hybride ou de mixité énergétique pour maximiser les économies tout en préservant l’environnement ?

Pour la production d’eau chaude sanitaire, les nouvelles chaudières à condensation fioul Vitoladens 300-W et 333-F se combinent très bien aux solutions fonctionnant avec des énergies renouvelables. En utilisant un système solaire thermique, les économies sur la production d’ECS sont au rendez-vous, quelle que soit la zone géographique ! Il suffit d’adjoindre à la Vitoladens 300-W un ballon et deux capteurs solaires thermiques pour profiter gratuitement de l’énergie du soleil. Avec la Vitoladens 333-F, qui intègre un ballon de 130 litres, le raccordement aux capteurs se fait avec un simple module solaire.

L’air, ambiant ou extérieur, peut également être mis à profit grâce au Vitocal 060-A, le ballon thermodynamique le plus performant du marché. Cette solution couvrira gratuitement une grande partie de la production d’ECS. La chaudière Vitoladens 300-W pourra prendre le relai du module PAC grâce à un simple raccordement hydraulique.

Dans le neuf, la combinaison Vitoladens 300-W/333-F + capteurs photovoltaïques est suffisamment performante pour constituer une solution répondant à la RT 2012.

Une nouvelle chaudière hybride bientôt sur le marché

Pour accompagner cette nouvelle gamme, Viessmann lancera prochainement sur le marché le premier générateur hybride fonctionnant au fioul : la Vitolacaldens. Cette solution combine une chaudière fioul à condensation et une pompe à chaleur air/eau.

Commenter cette publication