Blog des experts

Les avantages d’une pompe à chaleur

Les avantages d’une pompe à chaleur

[caption id="attachment_1014" align="alignleft" width="371"] Pompe à chaleur - Chaleur puisée du sol[/caption]

Les pompes à chaleur (PAC) utilisent l’énergie gratuite et inépuisable du sol, de l’eau et de l’air. Elle présentent de nombreux avantages : c'est une bonne solution pour se chauffer écolo, dépenser moins et gagner en confort. Suivez le guide pour en savoir plus…

Qu’est-ce que c’est ?

Une PAC prélève l’énergie du milieu environnant pour la restituer sous forme de chaleur dans votre logement. La plupart sont réversibles pour rafraîchir votre habitation en été. Les PAC double service ou les chauffe-eau thermodynamiques peuvent produire l’eau chaude sanitaire.

On distingue les PAC aérothermiques (air/air ou air/eau) qui puisent l’énergie dans l’air ambiant et les PAC géothermiques qui puisent l’énergie dans le sol (sol/sol, sol/eau ou eau glycolée/eau) ou l’eau des nappes phréatiques (eau/eau).

Comment ça marche ?

Un fluide frigorigène circule dans un circuit fermé et étanche, composé de 4 éléments :

  • L’évaporateur capte la chaleur extérieure et la transfère au fluide frigorigène qui entre en ébullition.
  • Le compresseur électrique aspire le gaz frigorigène. Il en élève la température et la pression.
  • Le condenseur restitue la chaleur au logement. Le fluide frigorigène passe de l’état gazeux à l’état liquide.
  • Le détendeur abaisse la pression du liquide frigorigène dont la température devient plus basse que celle de la source de récupération.

Différents émetteurs de chaleur peuvent être utilisés : un plancher chauffant, des radiateurs basse température ou encore des ventilo-convecteurs.

Les nombreux avantages de la pompe à chaleur

Les PAC utilisent une énergie propre, renouvelable et inépuisable, sans coût de transport. C’est un système fiable et très performant qui préserve les énergies fossiles et limite les émissions de gaz à effet de serre.

Une PAC permet de couvrir 100 % des besoins de chauffage d’un logement en consommant seulement 30 % d’énergie électrique.

De nombreuses aides financières sont proposées pour acquérir une PAC.

Comment choisir sa PAC ?

[caption id="attachment_1015" align="alignleft" width="371"] Pompe à chaleur - Chaleur puisée d'une nappe phréatique[/caption]

Pour installer une PAC géothermique à capteurs horizontaux, votre terrain doit être 1,5 à 2 fois plus grand que la surface habitable à chauffer. Si votre jardin est trop petit, vous pouvez installer des capteurs verticaux dans le sol (jusqu’à 80 m de profondeur) ou choisir une PAC eau/eau. Attention, les forages sont soumis à des réglementations.

Quant aux PAC aérothermiques, leurs performances varient fortement en fonction de la température extérieure. Si vous habitez une région au climat rigoureux, la PAC air/air est déconseillée. Soyez également attentif au niveau de puissance acoustique de votre appareil installé en extérieur. Il peut générer des nuisances sonores.

Pour votre projet, choisissez toujours un installateur qualifié, possédant la mention RGE, ainsi qu’un matériel certifié, avec un coefficient de performance (COP) supérieur à 3.

Demandez à être recontacté par un installateur pour votre projet.

Commenter cette publication